A la place la nouvelle Leon, Seat produit des respirateurs

  • De la production de voitures à la fabrication de respirateurs
    De la production de voitures à la fabrication de respirateurs Courtesy of Seat / Courtesy of Seat
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Les constructeurs automobiles du monde entier se mobilisent pour lutter contre le coronavirus, en mettant leur savoir-faire et leurs outils de production au service du développement de respirateurs autonomes. C'est par exemple le cas de l'espagnol Seat.

Ce travail, effectué avec les autorités sanitaires espagnoles, a rassemblé 150 employés de la marque, lesquels ont planché pendant une semaine sur la conception de respirateurs automatisés à l'aide de moteurs d'essuie-glaces modifiés. Après plusieurs prototypes, un modèle de respirateur est actuellement soumis à des tests poussés afin de pouvoir être homologué. A noter que ces travaux ont eu lieu sur la chaîne d'assemblage de la Seat Leon à l'usine de Martorell (Espagne).

Pour mettre au point ces respirateurs, Seat a utilisé, outre un moteur d'essuie-glaces, des pignons imprimés et des arbres de transmission. Au total, chaque respirateur comprend plus de 80 composants électroniques et mécaniques.

Ce projet a été mené en collaboration avec de nombreuses entreprises locales dont la startup locale Protofy.xyz (qui travaille en parallèle sur sa propre solution baptisée OxyGEN) ainsi que l'Université de Barcelone.

De très nombreux constructeurs automobiles travaillent également sur des solutions du même genre, tant en Europe qu'aux États-Unis, en essayant à chaque fois de satisfaire les demandes des autorités sanitaires locales. En France, le groupe PSA annonce la fabrication en urgence de quelque 8.000 respirateurs.

Pour rappel, les respirateurs sont indispensables pour soigner les malades en détresse respiratoire et la France, comme la majorité des autres pays faisant face à la pandémie, manque de stocks en la matière.

- Découvrir les travaux de Seat en vidéo : youtu.be/JhKjMRPWSs0

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir