Offre gratuite de streaming musical d'Amazon Music France

  • Amazon Music propose désormais en France une offre gratuite de streaming musical, financée grâce à la publicité
    Amazon Music propose désormais en France une offre gratuite de streaming musical, financée grâce à la publicité martin-dm / IStock.com / martin-dm / IStock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(AFP) - Amazon Music propose désormais en France une offre gratuite de streaming musical, financée grâce à la publicité, a indiqué vendredi la plateforme.

Les clients d'Amazon Music "qui ne sont ni membres Prime, ni abonnés à Amazon Music Unlimited", auront accès "gratuitement" à "une sélection de playlists et de plusieurs milliers de stations Amazon Music, avec l'insertion de publicités". Cette nouvelle offre de streaming musical fonctionnera "sur l'ensemble de leurs appareils" dont "Echo, l'application Amazon Music sur iOS et Android, tablettes Fire et FireTV".

"L'offre gratuite de streaming musical existait déjà chez Amazon aux USA, en Allemagne et au Royaume-Uni, qui sont les plus gros territoires de la marque, explique à l'AFP Thomas Duglet, dirigeant d'Amazon Music France. Cette nouveauté n'a rien à voir avec le contexte actuel de confinement lié au Covid-19. Nous avions la date de début avril en tête depuis des mois et nous l'avons maintenue".

Parmi les playlists disponibles, on trouve notamment "La Crème du Rap Français". A ce sujet, Thomas Duglet précise que le rap français ne cible pas uniquement l'hexagone. Amazon Music, présent dans 40 pays, a observé selon lui un beau rayonnement du rap français en Allemagne, USA et Pays-Bas.

Au-delà de l'intérêt déjà porté par Amazon Music à des artistes émergents, Thomas Duglet fait part d'une volonté d'en accompagner certains, "qu'ils soient signés ou pas par un label", dans leurs projets sur les "moyens et longs termes". "L'idée n'est pas de les exposer dans des playlists deux ou trois semaines puis de passer à d'autres, mais de proposer un vrai soutien éditorial et marketing. Nous voulons passer la seconde dès cette année", prolonge le responsable.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir