Explorations musicales dans les années 2000

  • La Lyre avec les musiciens militaires.
    La Lyre avec les musiciens militaires.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les festivités du centenaire marquent pour certains, le point d’orgue d’un long parcours musical à la Lyre. À la fin d’un cycle, de nombreux sociétaires accompagnent le départ de messieurs Bonnefous et Cassan. Autour d’un noyau d’anciens et de nouveaux sociétaires, le président Pierre Souyri nomme Loïc Randeynes (20 ans) et Evgueni Stakhovski (21 ans) à la direction musicale, le samedi 2 juin 2001.

Le projet "1812" Afin d’éviter une baisse de motivation, mais aussi pour maintenir un certain standing de prestation, une collaboration s’organise avec l’harmonie de Marcillac-Vallon autour de l’"Ouverture 1812" de Tchaïkovski.

Ce répertoire très ardu, mais dirigé avec brio par le chef russe de la Lyre, soulève de nombreuses réserves des sociétaires face au travail personnel indispensable qu’il faut fournir.

Le 4 mai 2002, le succès en concert est au rendez-vous, au prix d’un surmenage de l’orchestre qui occasionne des tensions et la démission des chefs à partir du 14 juillet 2002.

Musique en trio

À la fin de l’été 2002, l’assemblée générale extraordinaire nomme Loïc Randeynes à la direction musicale, assisté d’Isabelle Dupré et Patrice De Luycker. Notons qu’Isabelle Dupré est la première femme associée durablement à la direction de la Lyre hormis quelques essais éphémères sous l’ère Robin.

Une parfaite entente lie les chefs autour de projets créatifs mais aussi dans la sphère privée, et cette dynamique rejaillit sur toute l’association qui bénéficie d’un nouvel élan.

Lien Armée-Nation

À partir de 2003, le président Christian Rayet (Lt-Colonel de réserve) développe des liens avec la délégation militaire de l’Aveyron qui conduit à la venue à Decazeville de la musique militaire Région Terre Sud-Ouest (aujourd’hui musique des parachutistes de Toulouse), le vendredi 12 septembre 2003.

Sur invitation du Commandant Joël Fernande, Loïc Randeynes prépare ce concert commun au quartier Balma-ballon de Toulouse et dès lors, c’est le début d’une formation rigoureuse en direction d’orchestre pour le jeune chef decazevillois, au contact régulier de cette formation militaire professionnelle.

La Lyre se veut plurielle, plus que jamais.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

86400 €

DECAZEVILLE idéal investisseur: Immeuble en centre ville sur 3 niveaux comp[...]

76750 €

A découvrir petite maison de ville mitoyenne type 4 de 90 m2 habitables com[...]

185000 €

PROCHE CENTRE DE DECAZEVILLE HOME PATRIMOINE VOUS PROPOSE CET ENSEMBLE IMMO[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir