Le Covid 19 a déjoué les plans des animations

Abonnés
  • Le Covid 19 a déjoué les plans des animations
    Le Covid 19 a déjoué les plans des animations
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Mesures de précautions oblige, le Covid 19 a eu raison de nombreuses manifestations d’envergures. Les championnats professionnels de sports collectifs ont par exemple été suspendus et les annulations ou reports ont même gagné l’Euro 2020 de football et les Jeux Olympiques d’été de Tokyo.

À l’échelle locale, l’épidémie a eu également des répercussions sur les manifestations de la commune : tout d’abord, Didier Bastonero avait dû annoncer l’annulation de l’édition 2020 de Lax N’Blues qui s’annonçait exceptionnelle avec la venue de Cock Robin. La même décision était également prise pour le Concours national des bœufs de Pâques initialement prévus les 27 et 28 mars. La foire au matériel agricole promettait également plein de bonnes surprises car pour la première fois, la Préfecture, les services du conseil départemental et ceux de la Dir SO avaient donné leur accord pour la relocaliser sur l’avenue centrale du bourg, mais là aussi, le syndicat d’initiative a dû jeter l’éponge. En marge de ces manifestations de grande ampleur, le Festival d’humour qui avait été programmé le 4 avril ne fera rire personne. C’est aussi la réouverture du cinéma "Le Fauteuil Rouge" qui a dû être différée. Alors que le nouveau projectionniste, récemment recruté, travaillait sur la programmation de nouvelles séances pour début avril, le calendrier initié n’est bien évidemment plus d’actualité. Les nombreux repas prévus par les sociétés de chasse ou encore Ségala Cancer tout comme les portes ouvertes de plusieurs établissements, ou autres bals organisés par les associations n’ont pas pu se tenir non plus. Concernant les manifestations récurrentes, la foire mensuelle du mercredi a été suspendue ainsi que le marché aux puces du dimanche matin. Seul survivant de ces restrictions nécessaires, le marché au cadran continue à se dérouler tous les lundis, mais aux prix de sévères contraintes. Il se tient à huis clos et de nombreux petits aménagements ont été mis en place pour éviter les contacts entre les individus. C’est quand tout s’arrête que l’on s’aperçoit le plus de la richesse événementielle du territoire, mais aujourd’hui, l’urgence non négociable est de protéger ses habitants. Les animations revivront le moment venu !,

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

206 €

T1 d'une surface de 22 m2, en parfait état, comprenant : - une pièce à vivr[...]

296 €

Appartement T2 de 36m2 en 1er étage d'une maison individuelle, comprenant u[...]

437 €

BARAQUEVILLE : Résidence récente au coeur des commerces, belles prestations[...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir