-Pierre Ladrech : "On déplore deux décès à l’Ehpad"

  • La résidence Paul-Mouysset de Firmi.
    La résidence Paul-Mouysset de Firmi.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Un point aussi complet que possible sur les Ehpad du territoiçre de Decazeville communauté.

Le Covid-19 n’épargne pas le Bassin decazevillois. Et dans la très grande majorité des cas, la guérison est au rendez-vous. Trois décès liés au Covid-19 sont toutefois à déplorer : deux à l’Ehpad de Firmi et un à l’Ehpad de Flagnac (lire article ci-dessous).

À l’heure actuelle, ce sont les deux seuls établissements touchés par le coronavirus. Car selon nos informations, aucun cas n’a été dépisté dans les Ehpad Decazevillois (hôpital et foyer Bellevue) ni à Aubin ni à Livinhac-le-Haut (lire ci-contre).

À Firmi, le maire Jean-Pierre Ladrech ; également président du conseil d’administration de l’Ehpad Paul-Mouysset, fait le point sur la situation au jour de mercredi :

"Deux résidentes sont décédées dont une ce mercredi. Trente-quatre résidents sur les 80 que compte l’Ehpad sont en surveillance pour suspicion de coronavirus. Cinq résidents ont été dépistés positifs dont trois sont dans un état préoccupant ".

La directrice et deux soignants en quatorzaine

"Deux personnels soignants sont en arrêt, en quatorzaine à domicile. La directrice a été dépistée positive asymptomatique et se trouve également en quatorzaine.

Les résidents sont confinés au deuxième étage de l’Ehpad. Le lien avec les familles est maintenu par un système de vidéo mis en place depuis ce début de semaine. De plus le médecin coordonnateur appelle les familles. Face à cette situation, nous recevons des renforts : l’ARS a mis à disposition une aide-soignante de l’hôpital de Decazeville et une aide-soignante en intérim. Nous recevons également des renforts de l’hospitalisation à domicile et de la protection civile, ainsi que de deux volontaires agents municipaux. Au total, sept à huit personnes ", indique Jean-Pierre Ladrech.

Concernant les protections, l’édile souligne "Nous avons suffisamment de masques, nous avions des stocks. Nous avons aussi reçu des dotations de l’ARS, du conseil départemental et d’autres structures mais nous n’avons pas fait appel aux entreprises. Nous avons actuellement ce qu’il faut, mais nous devons prévoir pour les semaines à venir ".

Remerciements

"Je tiens à adresser mes remerciements les plus appuyés au personnel soignant, médecin, infirmières, aides-soignants mais aussi tous les personnels techniques de l’Ehpad, qui sont en première ligne pour lutter contre ce virus", insiste l’élu.

GDM
Voir les commentaires
Réagir