Le coronavirus empêche malheureusement de "Hisser les couleurs"

  • Le travail que Gérard Marty a dirigé aurait mérité d’être exposé.
    Le travail que Gérard Marty a dirigé aurait mérité d’être exposé.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Un dispositif social et culturel pour les populations fragiles avait été mis en place. Il était piloté par le Conseil départemental en collaboration avec la Mission départementale d’Aveyron Culture. Il était porté par la communauté de communes du Pays rignacois, Michel Pradels, adjoint au maire, en était le coordonnateur. Il était encadré par l’artiste local Gérard Marty. "Hissez les couleurs", c’était son nom. Il devait consister, vers mars et avril, à restituer les œuvres dans chacune des huit communes de la Communauté de communes et les placarder sur les murs, dans les rues, sur les places de chaque village comme une galerie à ciel ouvert. Pas de chance pour ces artistes, leurs œuvres ne seront pas exposées, le coronavirus étant passé par là ! C’est Gérard Marty, le responsable de la programmation culturelle dans le village qui a annoncé l’arrêt de ce dispositif. Il se dit être un acteur administratif et associatif de la vie culturelle de sa région intervenant en milieu scolaire, carcéral et psychiatrique. Ce dessinateur, graphiste, illustrateur a expliqué vivre naturellement ce confinement. "En tant qu’artiste plasticien, ça ne change pas beaucoup ma façon de bosser ou de vivre car l’artiste plasticien par sa manière de travailler, de dessiner, de peindre, de sculpter est confiné dans son atelier ".

Il en profite pour ranger son atelier, déplacer le mobilier. Il avoue sur le ton de la plaisanterie : " Les déchetteries vont tourner à fond après le confinement ! ". Il ne fait pas que du rangement. "Je dessine sur ordinateur, sur de belles feuilles de papier, à la fois pour moi et pour de futurs projets… Je pose mon pinceau sur le papier, je laisse ma main courir dans une écriture automatique, calligraphique… Le trait, il le faut vivant, dur et tendu, épais et lourd, léger et tendre, hésitant et fragile ".

Et il communique avec des artistes copains sur Facebook et autres réseaux, il envoie dessins, photos, vidéos sur des pages.

Et des coloriages à faire avec ses dessins à ses petits enfants.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

90000 €

A VENDRE !!Au deuxième étage d'une copropriété récente et à proximité imméd[...]

189900 €

Maison entièrement rénovée située dans un hameau calme et idéalement située[...]

539 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCEUne entrée avec placard, une[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir