Confinement: l'écoute des radios en ligne bondit

  • L'écoute en ligne de la radio a augmenté de 15% en moyenne sur les deux premières semaines du confinement national
    L'écoute en ligne de la radio a augmenté de 15% en moyenne sur les deux premières semaines du confinement national pixdeluxe / IStock.com / pixdeluxe / IStock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner

(AFP) - L'écoute en ligne de la radio a augmenté de 15% en moyenne sur les deux premières semaines du confinement national, a indiqué mardi l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias (ACPM).

Les radios d'information ont enregistré une hausse de 40% de leur audience, les musicales et les généralistes enregistrant de leur côté des progressions moyennes allant de 10 à 30%.

Pendant la deuxième semaine du confinement, du 23 au 29 mars, la leader France Inter affiche 6,5 millions d'écoutes (+24% par rapport à une semaine semblable).

RTL, qui talonne France Inter dans les audiences radio, n'est pas mesurée par ce baromètre, tout comme Europe 1.

Avec une très forte actualité, Franceinfo arrive deuxième avec 4,4 millions d'écoutes (+87%) et dépasse RMC. Avec l'annulation de toutes les compétitions sportives, la radio du groupe Altice recule (-13%, près de 4 millions d'écoutes).

NRJ se place 4e avec 2,3 millions d'écoutes (+12%), devant deux radios publiques en forte hausse: France Culture avec près de 2,1 millions d'écoutes (+55%) et Fip (1,5 million, +43%).

Nostalgie, Chérie FM et Skyrock suivent dans l'ordre, avec des audiences en hausse.

L'ACPM mesure l'écoute des radios en ligne via les box internet, les applications mobiles, les postes connectés et les agrégateurs comme Apple, TuneIn, Radio.FR , Spotify ou Deezer.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir