La vente de plants potagers est autorisée

Abonnés
  • Joël et Anne Vaysse remettant les commandes à leurs clients.
    Joël et Anne Vaysse remettant les commandes à leurs clients.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les clients ont défilé toute la matinée pour retirer leur commande

Dans de nombreux départements français, la vente de plants de légumes ou plantes aromatiques avait été considérée comme non essentielle.

Mercredi 1er avril au soir, face aux protestations, la secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher a donc annoncé devant le Sénat que les plants et semences à vocation alimentaire étaient désormais considérés comme de "première nécessité", pendant le confinement lié au coronavirus.

Joël et Anne Vaysse, maraîchers à Rodez, sont des incontournables du marché du dimanche matin, place de l’Étoile à La Primaube. Mais voilà, la pandémie de Covid 19 a forcé la municipalité à annuler ce rendez-vous hebdomadaire. Pour la famille Vaysse, produisant ces plants potagers, qui entame sa plus forte période d’activité de l’année et dont les mois d’avril et mai représentent la moitié du chiffre d’affaires annuel, il était impératif de trouver une solution pour faire face à ce genre de situation exceptionnelle. Commercer différemment pour répondre aux besoins de leur fidèle clientèle.

Les ventes des plants de légumes pour le potager étant autorisées, Joël et Anne Vaysse se sont installés dimanche dernier sur le parking du CRCA à La Primaube pour permettre à ses clients de retirer leurs commandes. "Un maraîcher comme ça, c’est super durant cette période de crise sanitaire et c’est primordial pour tous les jardiniers. Heureusement qu’ils sont là ! Jardiner pendant le confinement, c’est possible, si vous avez la chance d’avoir un jardin. Mais encore faut-il avoir de quoi planter" s’est exclamé Daniel venu retirer ses plants de salades et d’oignons. Une vente qui s’est effectuée dans des conditions d’hygiène réglementaire mettant en sécurité les clients accueillis.

Le vendeur de plants Joël Vaysse, sera à nouveau présent ce dimanche matin 12 avril et les dimanches à venir en attendant que le marché soit de retour, au giratoire de l’Étoile devant l’agence du CRCA de La Primaube afin de permettre à ses clients de retirer les commandes qu’ils auront faites au préalable par téléphone au 05 65 42 67 90 ou vaysse.joël@gmail.com

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

260000 €

Secteur Luc, maison de type 6 composée en plain-pied d'un séjour avec chemi[...]

380 €

Appartement T2 en deuxieme et dernier étage , ensoleillé, au calme, entière[...]

293000 €

Dans un village paisible, au calme et sans vis à vis, corps de ferme compos[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir