La vie continue malgré tout au "foyer de vie"

  • Sous leur masque, résidents et accompagnants partagent des moments de vie.
    Sous leur masque, résidents et accompagnants partagent des moments de vie.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Cette période particulière a changé les habitudes, amenant à réfléchir aux moindres mouvements pour la protection de chacun. Comme partout en France, ce terrible virus invisible oblige à mettre en place des mesures de protection.

Au Foyer de vie Les Paredous, la vie s’est organisée en fonction.

Aussi l’équipe remercie chaleureusement toutes les personnes qui soutiennent les résidents et les professionnels par des mots, des encouragements et des moyens de protection.

Des remerciements s’adressent aux couturières solidaires du Truel : Annie Plancart, Mireille Tauriac, Joëlle Salors et du Foyer de vie : Sophie Lecoq et Sandra Martinez pour la fabrication de masques en tissu ; au maire, aux conseillers et aux agents communaux pour leurs actions et leur soutien. Sans oublier les généreux donateurs artisans (mécanicien, esthéticienne), qui ont fait don de manière très humble de masques, protections individuelles. Un encouragement et des remerciements tout particuliers s’adressent aux salariés du Foyer de Vie qui œuvrent afin que les résidents partagent le mieux possible, de manière créative et imaginative leur quotidien.

Leur pédagogie a été mise à profit pour l’apprentissage des gestes barrières de chacun, qui sont désormais acquis et renouvelés quotidiennement.

Un projet d’activité créatif et expressif intitulé "Le défoule tous" permet d’aborder les questionnements autour du coronavirus, du confinement, de la vie... Les relations avec les familles s’élaborent via Skype et les appels téléphoniques, courriers... se multiplient. Un courrier est envoyé aux familles régulièrement pour le suivi des mesures mises en place.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir