Avec le confinement, l'Aveyron a gagné plus de 12 000 habitants

  • JLB / JLB
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Selon l'Insee, l'Aveyron fait partie des départements qui ont gagné des habitants. Plus de 12 000.

C'est une étude inédite que vient de publier l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Une étude menée en partenariat avec l'opérateur téléphonique Orange, qui fait le point sur les différents mouvements de populations liés au confinement, décrété mi-mars.

-

Ainsi, on apprend que globalement, la population de la région Occitanie a augmenté de près de 5 % pour s'établir selon l'étude à 6,24 millions d'habitants après le confinement, contre 5,92 millions au 1er janvier 2020.

Les auteurs expliquent cette augmentation par, d'une part le retour d'habitants dans leur région d'origine à l'annonce du confinement, mais aussi par  l'arrivée d'habitants d'autres régions venus se confiner en Occitanie.

L'étude montre également que tous les départements de la région ne sont pas logés à la même enseigne puisque quatre d'entre eux, à contre-courant de la tendance globale, voient leur population diminuer. La fermeture des stations de ski peut expliquer ce mouvement baissier pour les Hautes-Pyrénées (- 9 %) et les Pyrénées-Orientales (- 3 %), le retour des étudiants dans leur cocon familial est une piste pour la Haute-Garonne (- 4 %) ou l'Hérault  (- 3 %).

Aveyron : une population en hausse de 3 %

 

L'Aveyron fait partie des départements qui gagnent des habitants, à hauteur de 3 %, soit environ 12 000 habitants supplémentaires entre le 1er janvier et le confinement. Le retour des étudiants, ou celui plus difficilement quantifiables de Franciliens revenus "au pays" sont des éléments à prendre en compte.

Le Lot et le Gers (+ 6 % chacun) sont ceux qui voient leur population grossir le plus, probablement pour les mêmes raisons que l'Aveyron.

En pleine crise liée au Covid-19, cette étude montre tout son intérêt, en premier lieu lorsqu'il s'agit d'organiser la réponse sanitaire.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir