Rodez agglomération : 5M d’euros débloqués pour soutenir les entreprises

  • Les élus communautaires de Rodez agglomération se sont retrouvés ce mardi 14 avril à la salle des fêtes de Rodez.
    Les élus communautaires de Rodez agglomération se sont retrouvés ce mardi 14 avril à la salle des fêtes de Rodez. / Ph.H. /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Près de 2 300 commerçants, artisans ou agriculteurs, sont susceptibles d'être éligibles à une aide pouvant aller jusqu'à 4 000 euros.

Gants bleus et masques blancs sur le visage. Les élus communautaires de Rodez agglomération se sont retrouvés, dans des conditions inédites, ce mardi 14 avril en fin d'après-midi, dans la salle des fêtes de Rodez pour une séance un peu particulière. Une partie d'entre eux a d'ailleurs assisté aux débats en visioconférence.

A l'ordre du jour, le vote d'une enveloppe exceptionnelle de 5 millions d'euros pour soutenir les entreprises touchées par la crise du Covid-19.

Cette somme provient de la dotation de solidarité communautaire (DSC) à hauteur de 400 000 euros et de l'épargne de Rodez agglomération (4,6 millions d'euros).

Cette aide vient s'ajouter à celles de l'Etat et de la Région. Celle de Rodez agglomération se destine aux commerçants, artisans, agriculteurs, de 0 à 10 salariés. Soit près de 2300 entreprises réparties sur l'agglomération. 

Dans le cas de fermeture administrative en lien avec le Covid-19, une aide de 2000 euros sera versée pour les entreprises ayant zéro salarié. Une aide de 4000 euros pour celles de 1 à 10 salariés. 

Dans le cas d'une baisse du chiffre d'affaires mensuel de plus de 50%, entre le 1er avril et le 30 avril, comparativement à avril 2019 : une aide de 1500 euros pour les entreprises de zéro salarié ; une aide de 3000 euros pour les entreprises de 1 à 10 salariés. Lorsque l'entreprise ou son représentant légal est propriétaire de son foncier bâti, le montant de l'aide est divisé par deux. 

Les demandes doivent être déposées avant le 30 juin 2020. Les aides seront cumulables avec celles de l'Etat et de la Région. 

" S'il faut à nouveau rajouter des aides, nous le ferons, rajoute le président de Rodez agglomération, Christian Teyssèdre. C'est une crise sanitaire mais également une crise économique d'importance. Les choses doivent aller vite et nous avons simplifié la demande de ces aides au maximum ". Une aide qui représente 55% des recettes de la CFE (cotisation foncière des entreprises) de l'agglomération sur une année.

Cette motion a été votée à l'unanimité. 

D'autres mesures ont été adoptées lors de cette séance : suspension des loyers des entreprises et professions libérales hébergées dans les locaux de Rodez agglomération (pépinières d'entreprises, notamment) ; suspension des loyers d'affermage pour les agriculteurs ; paiement accéléré des facteurs fournisseurs ; prolongation de la validité des titres de transport Agglobus, etc. Au total, une vingtaine de mesures prises pour " aider chacun à faire face à cette crise ". 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir