Pour défier le confinement, il parcourt 100 kilomètres dans son jardin

  • Benjamin Rascalou brandit son trophée après avoir tourné en rond pendant 16 heures et 45 minutes dans son jardin.
    Benjamin Rascalou brandit son trophée après avoir tourné en rond pendant 16 heures et 45 minutes dans son jardin.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Benjamin Rascalou a porté avec brio pendant une vingtaine d’années les couleurs du club de football local. Quand il a raccroché ses crampons en 2018, son engouement pour le sport l’a tout naturellement conduit vers une nouvelle pratique, celle de la course à pied. Ainsi depuis 2 ans il multiplie les sorties à grandes foulées, sur la route ou en pleine nature, devenant un véritable accro du running. Il a déjà participé à une trentaine de compétitions avec des résultats très encourageants, notamment dans ses deux disciplines favorites : le trail et le marathon.

Dès les premiers jours de confinement, une multitude de fourmis manifestent une certaine agitation dans ses jambes, aussi décide-t-il de tracer un mini-circuit de trail dans le jardin de sa maison, près du Pont rouge. " La bqoucle ne fait que 100 mètres, mais elle a le mérite d’être en plein air et de présenter un léger dénivelé de 2 mètres " soupire Benjamin, bien décidé à faire contre mauvaise fortune bon cœur. Après quelques séances d’un entraînement quotidien soutenu, une idée un peu folle traverse son esprit : parcourir 100 kilomètres d’affilée, soit 1000 fois les 100 mètres de son parcours "horticole".

Ce défi de taille XXXL reçoit aussitôt le soutien de sa compagne Marion et de ses deux colocataires Margot et Sophie qui se chargent de partager cet événement en communiquant tous azimuts via les réseaux sociaux. Le départ est fixé au mercredi 8 avril à 20 heures précises, "un clin d’œil au personnel soignant que nous applaudissons tous les soirs" indique Benjamin. Casque musical fixé sur ses oreilles, le jeune homme débute alors son interminable noria, encouragé par ses trois supportrices maison… mais aussi par quelque 200 amis qui suivent "en live" son exploit sur Instagram. "J’ai parcouru 65 kilomètres d’un trait, puis j’ai eu un gros coup de mou, mais ma compagne Marion qui est kiné m’a bien aidé dans ce moment difficile et j’ai réussi à terminer en alternant marche et course ". Après 16 heures et 45 minutes d’un "effort titanesque", les 100 kilomètres sont enfin bouclés… Nous sommes jeudi et il est 12 h 45 ! Benjamin s’écroule, les traits marqués par la fatigue mais aussi par l’immense joie d’avoir réussi à relever un challenge qui lui a permis de se surpasser. "Je suis très fier de cette expérience, c’est ma plus belle course et je la dédie à toutes les personnes mobilisées pendant cette épidémie ".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

89000 €

Marcillac centre, appartement T2 de 57m² situé au 2e étage avec ascenseur,[...]

270 €

Marcillac centre - proche de toutes commodités, studio de 20m² meublé situé[...]

442 €

LOCATION APPARTEMENT MARCILLAC SANS FRAIS D AGENCEEntrée, séjour, cuisine a[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir