"Coup de gueule" contre le manque de civisme

Abonnés
  • Les bénévoles présents lors d’un nettoyage des berges de l’Aveyron en 2019.    Photo archives. Les bénévoles présents lors d’un nettoyage des berges de l’Aveyron en 2019.    Photo archives.
    Les bénévoles présents lors d’un nettoyage des berges de l’Aveyron en 2019. Photo archives.
Publié le

Le collectif de bénévoles d’Action Environnement de Villefranche-de-Rouergue pousse son "coup de gueule" contre le manque de civisme pendant cette période où sévit la pandémie de Covid-19.

Triste constat depuis ces semaines de confinement obligatoire, dont l’utilité évidente est comprise par tous.

"Les gants et masques usagés s’ajoutent aux mégots et autres déchets déjà jetés au sol. Et ces déchets qui sont bien évidemment potentiellement porteurs du virus ne sont ni recyclables ni biodégradables, jetés au sol, ils finissent dans les égouts et au bout de leur périple, dans la mer… Nous ne voulons pas être moralistes ou donneurs de leçons… Mais respectons nos services municipaux et notre ville ! ", confie Gislaine Dhorne, bénévole lors des actions de nettoyage.

Duels

Et Florian Thompson, fervent défenseur de l’environnement mais aussi président du Souvenir Français de rappeler, de manière humoristique mais fort à propos, qu’"Au Moyen-Âge, dès le IXe siècle, pour provoquer un adversaire en duel, le chevalier ‘jetait’son gant à celui qu’il voulait combattre. À charge de l’adversaire de ramasser le gant s’il acceptait le défi ". Et le même de reprendre : " à moins que les duels n’aient repris cours, aucune raison de jeter son gant, à part dans une poubelle… Vous savez cette invention très pratique qui permit d’améliorer l’hygiène de la ville de Paris et qui porte le nom de son inventeur : Eugène Poubelle (1831-1907), préfet de la Seine en 1883 ".

Mais nous nous égarons du problème initial : "La pandémie tragique de Coronavirus nous inquiète tous et à juste titre. Ne rendons pas la situation plus difficile. Acceptons tous le défi du civisme ! Le défi de nous assurer une ville saine, propre et agréable à vivre pour l’après-guerre, l’après confinement. Le défi est d’aider les soignants à vaincre ce virus, de se respecter. Chaque geste compte pour éviter la contamination… ".

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

33000 €

A 5 minutes de la ville, terrain à bâtir de 1200m², constructible sur 900 m[...]

50000 €

Terrain plat de 1926 m² exposé sud ouest, coffret électrique et d'eau prése[...]

112000 €

Maison mitoyenne d'environ 55m² composée d'une cuisine/salle à manger de 11[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir