Des rapatriements difficiles pour des jeunes

Abonnés
  • Basile Dessaivre gardera quand même de beaux souvenirs de son année au Paraguay.
    Basile Dessaivre gardera quand même de beaux souvenirs de son année au Paraguay.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Basile Dessaivre était parti au Paraguay avec le Rotary. Il est confiné depuis le 10 mars et cherche à rentrer.

Parti au mois d’août passer une année au Paraguay, dans le cadre d‘échanges jeunesse du Rotary, le jeune Basile Dessaivre devait remettre les pieds sur le sol français le 15 mai. Mais entre-temps s’est invité le Covid-19. Une pandémie qui modifie tous les plans. "En lien avec le Rotary, nous avons envisagé le retour de Basile plus tôt que prévu", indiquent ses parents. Un rapatriement qui n’est pas simple (lire en encadré).

Le Paraguay applique les mêmes mesures de confinement qu’en France. Il les a même mis en place une semaine avant, le 10 mars. "Le confinement a été décidé très tôt, dès qu’il y a eu dix cas constatés de contamination. Auparavant les écoles avaient été fermées. Le pays ne dispose pas des moyens sanitaires qui sont les nôtres. Aussi c’est la précaution maximum qui a été retenue", explique Aurélia Dessaivre. Même si la pandémie a été ainsi contenue, la mère de famille n’en est pas moins inquiète. "Pour nous, c’est une situation exceptionnelle, et pour Basile ce n’est pas évident."

Il est donc confiné depuis le 10 mars, dans les mêmes conditions que nous connaissons en France. Juste le temps de reprendre le chemin du lycée après les grandes vacances, qui là-bas vont du 15 novembre au 15 février.

Lors de ces vacances, était organisé le "bus strip", rassemblement et voyage de tous les jeunes accueillis dans un même district du Rotary. Celui où est Basile se déploie sur deux pays, le Paraguay et l’Argentine. Et c’est un troisième, le Brésil, que les jeunes (les students) ont découvert pendant un mois, en début d’année. Des souvenirs inoubliables pour le jeune Fouilladais, qui a fêté ses 18 ans le 10 décembre dernier. Jusqu’au confinement, Basile Dessaivre a aussi pu pratiquer son sport favori, le judo. La chance de s’être retrouvé à une vingtaine de kilomètres d’Asuncion, la capitale.

Au club de "Deporte secretaria", il a bénéficié des conseils d’un technicien olympique (coach au JO 2016) et d’un entraîneur de nationalité espagnole, 8e dan. Et les résultats ont suivi. Basile a ainsi étoffé son palmarès, avec un double titre de champion du Paraguay en junior et en senior. Il s’est aussi classé 3e d’un tournoi international à Buenos Aires. Un grand moment. "Étant titulaire dans l’équipe du Paraguay j’ai eu accès au centre olympique pour m’entraîner, ainsi qu’une place VIP au championnat du monde de football de plage", a-t-il apprécié.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

200000 €

A 8 kms de Villefranche, dans un hameau résidentiel, cet ensemble immobilie[...]

106000 €

Cette grande maison en pierre située à deux minutes du centre de Villefranc[...]

174900 €

Charmante maison des années 30 d'environ 110m² habitable. Elle se compose d[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir