La vie continue malgré l’épidémie

Abonnés
  • Protection des autres, protection de soi assurée.
    Protection des autres, protection de soi assurée.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les services médicaux et les commerçants de Villecomtal se sont adaptés scrupuleusement aux consignes données pour limiter au maximum la propagation du coronavirus. Chez Alain et Valérie, les travaux de peinture de la salle du café/restaurant ont remplacé le service au bar et à table. La vente des journaux y est assurée les lundis.

À la boucherie Roques, les panneaux indiquent bien "une personne à la fois dans le magasin". Celui-ci est ouvert tous les matins de 8 heures à 12 h 30, fermé le lundi. "Les clients respectent parfaitement les consignes. Ça s’enchaîne bien. Ce n’était pas tout à fait le cas au début", indique Régis.

À La Fabrique du Rougier, les vendredis et samedis, des plats et desserts sont proposés midi et soir, sur commande le jeudi au 06 45 67 01 17.

iseult.david@gmail.com.

Il est également possible d’y trouver des préparations maison ainsi qu’une sélection de produits locaux et savoureux.

David prépare le potager, Iseult ses créations en tissu et bijoux.

La Ressourcerie reste bien évidemment fermée.

Le Café des voyageurs est fermé, mais Bruno, taxi, 07 69 77 77 49, continue à être au service de ceux qui doivent se déplacer sans en avoir les moyens personnels.

Céline Lacombe a fermé son salon de coiffure "Beauty Hair".

La fréquentation de la Maison de santé est moins importante qu’à l’ordinaire. Dentiste, kiné, psycho-clinicienne sont absents. Ils peuvent intervenir en cas d’urgence. Leurs numéros de téléphone sont indiqués sur la porte d’entrée. Toutes les précautions sont prises tant par la docteure et sa secrétaire que par les membres du centre de soins et de l’ADMR. Tous les accueils se font uniquement sur rendez-vous. Chacun est équipé des protections nécessaires, gants, masques, les distances sont respectées. La salle d’attente est organisée dans le respect des règles sanitaires réglementaires.

Les distances sont parfaitement respectées à l’entrée de la pharmacie. Les livraisons de médicaments ne rencontrant aucun problème, Anne et Alain continuent à répondre avec leur attention coutumière aux différentes demandes qui leur sont présentées.

À la supérette, Sylvie et Éric veillent au respect des règles de protection, entrées échelonnées, port de masque, gants. Ils demandent aux clients de prendre tous les fruits et légumes qu’ils ont touchés. Les livraisons restent un de leurs soucis. Elles sont incomplètes et les obligent à aller chercher les produits nécessaires pour rester bien achalandés. "Nous avons une centaine de clients par jour, plusieurs nous sont inconnus. Nous trouvons que les gens sont moroses ".

Jean Pierre Cougoule précise "à la boulangerie, respect des distances, les clients rentrent un par un. S’il n’y a pas de monde, les discussions sont plus longues, ce qui, je pense, est dû au confinement. La consommation est stable en boulangerie mais en forte baisse en pâtisserie. Les viennoiseries sont en augmentation. Cela doit s’expliquer par le fait que les gens ont du temps et en profitent pour élaborer des pâtisseries maison. Pour la tournée c’est différent : beaucoup de personnes sont chez elles ce qui entraîne une consommation plus importante. Le secteur produits de première nécessité est en forte hausse. D’une manière générale, je trouve que les gens sont conscients de la situation de pandémie. Ils respectent les règles de distance et les règles d’hygiène ".

Le mercredi, Sylvain Peyrefiche livre à ses clients, au terrain de camping-cars, ses légumes bios complétés parfois par ceux de collègues de communes voisines. Il ne peut pas prendre de nouveaux clients. Par contre, il disposera de nombreux plants à partir du 22 avril. Commandes au 06 45 80 42 30.

Christian Fau, respectant parfaitement les consignes de protection, fait tout ce qui est en son pouvoir pour répondre aux besoins de réparation d’équipement ménager ou d’électricité.

Pour connaître les dates et heures d’ouverture du bureau de poste laposte.fr

À noter que certains, peut-être certaines, mettent en œuvre leurs talents de couturière pour fabriquer des masques.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Villecomtal

320 €

Villecomtal centre, appartement T2 meublé de 25m² situé au RDC d'un petit c[...]

68000 €

Secteur de Villecomtal - découvrez cette maison au gros potentiel de 136m² [...]

49000 €

BAISSE DE PRIX Secteur Vallon: Maison de village de type 4 d'environ 90[...]

Toutes les annonces immobilières de Villecomtal
Réagir