Le laboratoire départemental devrait sous peu fabriquer des tests

  • Le labo départemental pourrait entrer en action dans la perspective du déconfinement.
    Le labo départemental pourrait entrer en action dans la perspective du déconfinement. Archives / Archives
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La structure attend d’être sollicitée par l’Agence régionale de santé (ARS).

Comme il a déjà pu le formuler à plusieurs reprises depuis le début de la crise sanitaire, le président du conseil départemental Jean-François Galliard, et avec lui l’ensemble de la collectivité départementale, reste mobilisé au quotidien. " Depuis cinq semaines, on s’attache à assurer la continuité des services et cela se passe plutôt bien, confie ce dernier. Certains chantiers ont repris et de nombreux agents sont sur le pont. On se doit d’être présent. "

Sur la crise proprement dite, Jean-François Galliard révèle que des contacts ont été noués avec l’Agence régionale de santé (ARS) concernant le rôle éventuel du laboratoire départemental dans la fabrication de tests sur le Covid-19. "Le laboratoire départemental est à la disposition de l’ARS, explique le président du Département. Pour l’heure, à partir des échanges que nous avons eus avec l’instance régionale, il n’y a pas de besoins urgents. Mais on peut légitimement penser que les choses vont évoluer avec la perspective du déconfinement. Et donc, dès que l’ARS en fera la demande, le laboratoire départemental sera en mesure de fabriquer des tests."

Le groupe socialiste et républicain fait des propositions

Une perspective qui devrait satisfaire les membres du groupe socialiste et républicain du conseil départemental, qui ont soumis cette idée au président Galliard à travers un courrier qui énumère, selon eux, différentes mesures étudier et à prendre dans le cadre de la crise. L’action sociale, la protection de l’enfance, l’aide à domicile, la gouvernance du département, la lutte contre la pauvreté, le logement, l’économie, sont parmi les domaines pour lesquels le groupe d’opposition a formulé ces propositions "dans l’objectif d’améliorer la vie des Aveyronnais en cette période de crise".

Jean-François Galliard, s’il dit " n’avoir pas eu le temps de se pencher complètement sur cette liste de propositions ", semble néanmoins sensible à la démarche. " Certains points sont déjà pris en compte. Nous ne serons peut-être pas d’accord sur certains autres. Mais nous sommes tout disposés à travailler ensemble dans ce contexte qui demande un esprit de concorde. "

François Cayla
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

520 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée avec placard, [...]

487 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Charmant 3 pièces situé en [...]

791 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE T4 Grande entrée, cuisine a[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir