Pas de montée pour les footballeurs

Abonnés
  • Pour l’équipe fanion, il faudra se replonger dans les joutes départementales.
    Pour l’équipe fanion, il faudra se replonger dans les joutes départementales.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La Fédération Française de Football a sonné le clap de fin des championnats amateurs. Toutes les équipes n’ayant pas disputé le même nombre de matchs, les ligues régionales et les districts ont reçu comme consigne d’établir un classement au ratio des points acquis par rapport aux matchs joués. En Départementale 1, l’espoir des Rignacois qui avaient trois matchs en retard et donc la possibilité d’engranger neuf points supplémentaires est tombé à l’eau. Ce nouveau mode de classement porte Sébazac en tête (il l’était déjà) avec 26 points pour 13 matchs soit un ratio de 2. Ce club est suivi par Curan avec 26 points pour 14 matchs soit un ratio de 1,85 et par Millau avec 22 points pour 12 matchs soit un ratio de 1,83. Les Rignacois n’arrivent qu’en 4e position avec 20 points pour 11 matchs soit un ratio de 1,81.

Frustrés ou responsables ?

D’abord frustrés car le report de deux matchs en retard ne leur incombe pas. Le premier à Sébazac car l’entreprise n’avait pas livré dans les délais le terrain synthétique et le terrain de repli à Bezonnes était occupé par le club local (une proposition d’inversion aurait été refusée). Le deuxième à Lanuéjouls, la municipalité ayant interdit l’accès du terrain.

Ensuite, responsables avec une énorme contre-performance à domicile (0 à 3) contre Aguessac un club mal classé et le report à domicile du match contre Millau alors que tous les autres matchs de la poule se sont déroulés lors de cette journée. Une victoire lors de l’un de ces deux matchs aurait donné 23 points pour 12 matchs soit un ratio de 1,91 et deux victoires auraient donné 26 points pour 13 matchs soit une ration de 2, comme Sébazac ! Rageant, mais l’adage qui dit que les matchs en retard donnent rarement les résultats escomptés s’est confirmé. Avec des résultats sportifs à la hauteur et le pactole annoncé suite au transfert de Lucas Tousart de Lyon au Herta Berlin, 2020 aurait pu être un bon millésime pour le football rignacois. Mais le coronavirus et quelques erreurs en ont décidé autrement. Comme quoi l’argent ne fait pas le bonheur !

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rignac

77000 €

A vendre RIGNAC maison de ville en pierre, env 73 m2 entièrement refaite ([...]

539 €

LOCATION APPARTEMENT RIGNAC SANS FRAIS D AGENCEUne entrée avec placard, une[...]

180000 €

Maison familiale située en campagne à Anglars St félix composée d'une parti[...]

Toutes les annonces immobilières de Rignac
Réagir