Pétanque : les champions de l’Aveyron doublettes du secteur

Abonnés
  • Jean-Claude Catusse et René Sénézergues (Trépalou), champions de l’Averyon en 1971 et quarts finalistes au championnat de France.
    Jean-Claude Catusse et René Sénézergues (Trépalou), champions de l’Averyon en 1971 et quarts finalistes au championnat de France.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Suite à l’engouement que connaît la pétanque dans les années 1960 avec les triplettes, un championnat de l’Aveyron est créé en doublettes, à partir de l’année 1970.

Le district de Decazeville frappe fort d’entrée avec le titre dès 1970 pour L. Arsenief, R. Blanès (Decaze P.-C.) ; 1971 : J.-C. Catusse, R. Sénézergues (Trépalou) ; 1972 : J.-C. Catusse, C. Lafon (Trépalou) ; 1978 : J.-L. Alonso, Y. Segond (Trépalou) ; 1982 : C. Lafon, J.-P. Rey (Trépalou) ; 1986 : B. Bousquet, A. Mourino (Boule Moderne).

Il y a un petit passage à vide puis nos représentants renouent avec le succès. 1994 : le titre pour B. Bousquet, J.-L. Mohamedi (Le Gua) ; 1995 : J.-P. Barthe, C. Lafon (Trépalou) ; 1996 : D. Hortelano, C. Sancerni (Oasis Aubin) ; 1997 : A. Bernardo, B. Bousquet (Le Gua) ; 2000 : J.-M. Couderc (Firmi) ; 2002 : J.-L. Alonso, G. Billaut (Cransac) ; 2003 : J. Amadu, D. Hortelano (Cransac).

La disette depuis 2004

Et depuis c’est la disette, seuls les duos S. Caldas et R. Bouygues (Livinhac en 2005) et J.-L. Alonso et P. Bos (Drulhe en 2015) ont été finalistes. Plusieurs autres équipes ont été également finalistes au cours des années fastes.

En revanche, certains compétiteurs confirmés de notre secteur n’ont jamais obtenu de titre départemental en doublettes, nous pensons notamment à Alain Labro, qui formait pourtant un redoutable tandem avec A. Mourino, ou encore Roland Sénézergues (finaliste en 1973 avec Mario Tardivel) et Fernand Marragou (finaliste avec G. Billaut en 1991).

Au championnat régional Midi-Pyrénées, signalons le beau parcours d’Alain Delagnes et Patrick Bos (demi-finalistes en 2000).

Enfin, au championnat de France doublettes, deux performances à retenir : Jean-Claude Catusse et René Sénézergues, quarts finalistes en 1971 (à Cannes) ; Jean-Philippe Rey et Christian Lafon, également quarts finalistes en 1982 (à Chambéry).

Messieurs, c’est pour quand la relève ?….

Didier Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

95500 €

A VENDRE- Maison comprenant appartement T2 (35m2) en rez de chaussée + app[...]

511 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec[...]

90000 €

Decazeville : Venez découvrir cette maison T3 nichée au coeur de ville, sur[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir