Handball : les moins de 11 ans entre jeunes

Abonnés
  • Les moins de 11 ans.
    Les moins de 11 ans.
Publié le

C’est au tour de l’équipe des moins de 11 ans du HBCV d’être mise en lumière et on peut dire que c’est un des groupes les plus jeunes du club, tant en ce qui concerne les joueuses ou joueurs que la coach. Formée au club,

Mélina Araujo est aux commandes de cette équipe depuis deux saisons, tout en restant une des joueuses de l’effectif senior féminin. Elle a eu la lourde tâche de succéder à un JosécCorreia, figure emblématique du club. Cette année, elle est accompagnée par Arnaud Monteiro, lui aussi ancien joueur du club.

Mélina, vous coachez ce groupe des moins de 11 ans depuis deux saisons. Que leur apprend-on et que vous apprennent-ils peut-être également ?

Au-delà d’un entraînement physique, j’essaie de leur apprendre ce qu’est l’esprit d’équipe pour qu’ils le rendre sur le terrain. La victoire ou la défaite sont le résultat du travail de tous.

En retour, ils m’apprennent la patience et la pédagogie. Il n’est pas toujours facile de se faire respecter par ces jeunes mais je m’y emploie.

Le club s’est longtemps appuyé sur cette catégorie pour faire découvrir le handball et ainsi alimenter les catégories supérieures. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Le fait de commencer dans cette catégorie permet de progresser tout en intégrant les nouveaux arrivants. Un noyau de jeunes continue ainsi de monter et de gravir ensemble chaque catégorie. Certains jeunes jouent dans une même équipe depuis de nombreuses années, cela apporte une fluidité dans le jeu et une bonne entente au sein du groupe. Aujourd’hui, il faut souhaiter que le club continue d’avoir de nouveaux adhérents de tout âge. Les réussites successives de l’équipe de France tant masculine que féminine incitent très certainement les jeunes à s’inscrire dans un club.

Vous avez commencé au HBCV dans la même catégorie, en équipe mixte. C’est un avantage de se retrouver dans la même situation ?

C’est une belle expérience pour moi d’avoir commencé dans cette catégorie et c’est bien sûr un avantage pour les entraînements de l’équipe actuelle. Je me sers de ce que j’ai appris tout au long de mon parcours de joueuse pour le transmettre à cette nouvelle génération.

Les exemples de Mélina et Arnaud démontrent bien qu’on se sent bien au HBCV et, quel que soit son âge, on y trouve sa place. Le milieu associatif est toujours une source riche en expérience et ce qui fait plaisir est de voir qu’après avoir reçu, des personnes sont ravies de se mettre au service des "jaune et bleu".

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

245500 €

Villefranche de Rouergue, centre ville, proche du Boulevard Charles de Gaul[...]

38000 €

A l'entrée de la ville, terrain de 1 338 m², viabilisé eau, électricité, té[...]

625 €

Résidence neuve sécurisée "Le Clos Des Consuls", appartement T1bis de 32 m2[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir