Le groupe scolaire Pendariès perd des moyens

Abonnés
  • Déjà les années précédentes, des craintes existaient pour la maternelle Pendariès.
    Déjà les années précédentes, des craintes existaient pour la maternelle Pendariès.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Un demi-poste supprimé en maternelle et en primaire. La maternelle La Chartreuse, elle gagne un demi-poste.

Alors que chacun se triture les méninges pour organiser la rentrée à la fin du confinement, lundi 11 mai, la Directrice académique des services de l’Éducation nationale (Dasens) a rendu ses décisions pour la carte scolaire de septembre, lors du comité départemental tenu jeudi. Pas de changement pour les écoles villefranchoises par rapport à un premier comité du 9 avril et ses annonces.

La maternelle la Chartreuse gagne un demi-poste avec la création d’un poste complet à la place du demi-poste d’appui pédagogique. L’école comptera trois classes à la rentrée.

En revanche, le groupe scolaire du centre-ville, Pendariès, perd des moyens. En maternelle, si la décharge de direction (0,25) est maintenue à titre exceptionnel, un demi-poste est supprimé. En élémentaire, la disparition du dispositif " Plus de maîtres que de classes " a pour conséquence la perte d’un demi-poste (ainsi qu’un demi-poste pour l’école élémentaire du Tricot).

Des comptages des effectifs sont annoncés pour la rentrée.

La position de la FCPE

Dans un courrier qu’il a adressé à la Dasen, le président départemental de la FCPE, Bernard Anglade, défend les postes. "Il ne nous semble pas acceptable, que dans le contexte de la crise sanitaire que nous traversons, des mesures de retraits de postes puissent engendrer une hausse des effectifs par classes pour l’année à venir. En effet, les mesures de distanciation qui devraient être appliquées devraient aboutir à un allégement des effectifs par classe et non à une augmentation.Votre proposition de retrait d’un demi-poste à la maternelle Jean- Pendariès pourrait se justifier au regard des effectifs de cette école, mais vous n’êtes pas censée ignorer le public accueilli en son sein. Le groupe scolaire Jean Pendariès sera d’autant plus touché que la suppression du dispositif "plus de maîtres que de classes" entraînera la suppression d’un poste sur Jean-Pendariès élémentaire partagé avec l’école Robert Fabre élémentaire.

Nous savons tous que ces élèves auront perdu, plus que tout autre, le lien scolaire pendant cette longue période de confinement et à la réouverture il sera nécessaire de les faire travailler en effectifs réduits par petits groupes pour combler les inégalités qui auraient pu se creuser."

LABRO Guy
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

25000 €

Sur les hauteurs de Villefranche, quartier penevayre, terrain de 2710m² con[...]

180000 €

Maison d'environ 135m² habitable composée d'un logement de type 4 (90m²) à [...]

154000 €

Cet appartement est idéalement placé et bénéficie d'une excellente expositi[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir