A Rodez, ces introuvables masques

  • Alors que les pharmacies de la ville reçoivent de nombreuses demandes de masques de la part de la population, la plupart n’en sont encore qu’au stade de la commande.
    Alors que les pharmacies de la ville reçoivent de nombreuses demandes de masques de la part de la population, la plupart n’en sont encore qu’au stade de la commande. JLB / JLB
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les pharmacies peuvent vendre des masques grand public depuis lundi. Mais elles ne sont pas encore équipées pour satisfaire la demande des clients.

"Avez-vous des masques ?" Cette question est devenue une rengaine de la part des clients des pharmacies. "Hier (lundi) après-midi, on a dû nous la poser une trentaine de fois", souffle une pharmacienne ruthénoise. Et à chaque fois, elle s’est accompagnée d’une réponse négative. Car hier, il était encore quasiment impossible de trouver des masques grand public dans les officines de la cité.

"Nous sommes un peu dans le brouillard", confie un professionnel de Rodez. Depuis lundi, les pharmacies ont l’autorisation de vendre des masques à toute la population, alors qu’elles devaient se limiter à certaines professions (dont les médecins, infirmiers et aides à domicile) jusqu’à présent. Cette nouvelle mesure répond à une demande de la profession. "Mais tout le monde a été pris de court, reconnaît une pharmacienne ruthénoise. Maintenant, il faut s’approvisionner." Et la tâche n’est pas si simple.

Des incertitudes sur la date de livraison

"La difficulté, c’est que tout le monde passe commande en même temps, observe une de ses consœurs. De plus, il faut que nous soyons vigilants à ce que les normes soient bien respectées. Il en va de notre responsabilité." Une sorte de chasse au trésor, donc, que mènent les professionnels. "Nous avons trouvé un fournisseur capable de prendre notre commande mais nous sommes actuellement en train de vérifier que les produits sont bien aux normes", ajoute-t-elle.

Une autre pharmacienne de Rodez présente les types de masques qu’elle proposera bientôt à la vente. "Nous aurons des masques en tissus lavables et réutilisables, dit-elle. Il y en aura deux catégories. Une pour le plus grand public, capable de filtrer 70 % des particuliers. L’autre, avec un filtre qui va jusqu’à 90 % des particules, sera à destination des personnes les plus fragiles."

Mais il ne s’agira pas des masques chirurgicaux ou de type FFP2, réservés aux professionnels de santé.

"Maintenant que nous avons suffisamment de gel hydroalcoolique, nous sommes à la recherche de masques", s’amuse une autre pharmacienne. Elle reconnaît que la situation suscite beaucoup d’interrogations. "On ne sait pas à quel prix on va les vendre, si on sera livré en totalité ou s’il y en aura assez par rapport à la demande."

Et une autre question concerne la date de livraison. Aucun des pharmaciens interrogés ne s’est aventuré à avancer de date. Les plus optimistes espèrent être équipés en début de semaine prochaine, d’autres "à partir du 11 mai". Soit lors des premiers jours du déconfinement, au moment où la demande devrait être la plus importante.

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

403 €

APPARTEMENT SITUE RUE CARNUS COMPOSE D'UNE ENTRÉE AVEC PLACARD DE RANGEMENT[...]

340 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Ravissant petit duplex en c[...]

313 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - Ravissant duplex en centre[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir