Confinement : le peintre Jean-Luc Fau prépare un show room

  • Jean-Luc Fau
    Jean-Luc Fau Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Où et comment confinez-vous ?

Je confine avec mon épouse, Emmanuelle, dans notre maison de Salles-la-Source et surtout dans mon atelier, juste à côté. On est en pleine nature, c’est sympa. On est mieux qu’à Rodez où les rues sont vides et les commerces fermés.

Dans quel état d’esprit vivez-vous le confinement ?

Le confinement, c’est particulier mais de pouvoir peindre à ma guise me convient parfaitement. Je peux travailler en continuité dans mon atelier car toutes les sollicitations sociales et professionnelles ont été arrêtées. Si on avait encore le restaurant (NDRL : Goûts et couleurs rue de Bonald) on ne serait pas dans le même état d’esprit. Mais ici, on est privilégié et on n’a pas de contraintes majeures.

Qu’aviez-vous initialement prévu de faire si vous n’aviez pas été confiné ?

Je participais au mois Artaud à la chapelle Parayre de Rodez mais l’exposition a été fermée une semaine après le vernissage. Et les expos de la galerie Réplique, rue de l’Embergue, dans laquelle je suis très impliqué avec un collectif d’artistes est fermée et on ne sait pas quand elle pourra rouvrir… J’espère au moins en novembre car je devrais y exposer mes œuvres. Je devais aussi participer à un événement au Vieux Palais d’Espalion en août et on ne sait rien…

Quelles sont vos méthodes pour vous évader et comment occupez-vous vos journées ?

J’ai rangé, nettoyé et repeint mon ancien atelier qui me servira de show room. En fait, j’ai rangé 40 ans de peinture. Aussi, il me tarde que les déchetteries rouvrent, j’ai des montagnes à y amener ! En ce moment je peins une série abstraite avec une technique un peu nouvelle à base de résine transparente.

Quelle chanson ou quel morceau de musique conseilleriez-vous pour mettre du baume au cœur des Aveyronnais en ce moment ?

J’écoute France Culture toute la journée. J’aime bien leur programmation bien qu’il y ait beaucoup de rediffusions.

Un film à conseiller ?

Je regarde la télé un peu comme ça vient, Arte, les infos…

Frigo plein ou file d’attente devant un point de ravitaillement ?

On a des petits producteurs qui viennent jusque dans notre hameau, même un poissonnier.

Quelle est la première chose que vous ferez quand le confinement sera terminé ?

J’irai dans un magasin de bricolage pour terminer mes aménagements et puis je retournerai aussi à mon bureau, rue de l’Embergue, à Rodez, ou je fais du conseil culinaire auprès de petites entreprises,

M.C-H.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

615 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un sas d'entrée (avec un dég[...]

30.62 €

Quartier Faubourg, place de parking non couverte au sein d'une résidence sé[...]

380 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Duplex en coeur de ville S[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir