Dépôts des ordures ménagères : le maire en appelle au civisme des habitants

  • Qu’est-ce qu’un petit effort pourla communauté ?
    Qu’est-ce qu’un petit effort pourla communauté ?
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Sur la presque totalité de la commune, la collecte des ordures ménagères se déroule par le biais de conteneurs plastiques mais dans le centre de Baraqueville, principalement le long des avenues du Centre et de Toulouse, le ramassage s’effectue avec les sacs déposés sur les trottoirs. Cette solution historique permet de se dispenser des imposants containers dans les lieux où il n’y a pas forcément de la place pour les stationner ou parce que leur présence serait disgracieuse. En revanche, elle nécessite un comportement rigoureux des riverains qui doivent organiser leur planning de sortie de leurs poubelles sur celui du passage de la benne de ramassage.

Depuis quelques semaines, il a été constaté un relâchement important à ce niveau : des sacs noirs éventrés jonchent régulièrement les trottoirs ou sont abandonnés n’importe où, attirant par là-même chiens errants et autres nuisibles. Tous ces désagréments altèrent fortement l’image de la ville et la grande majorité des habitants s’accordera à dire que ces négligences de quelques-uns ne peuvent plus durer. C’est regrettable mais parfois, la répression reste le seul moyen efficace de faire respecter les règles et l’article L.541-3 du code de l’Environnement qui précise que l’abandon de déchets est un délit passible d’une amende forfaitaire pouvant aller de 1 000 à 2 500 €.

Le maire n’exclut pas de mettre en œuvre cette procédure si ces comportements irrespectueux persistent. À noter qu’à Baraqueville, la collecte des sacs noirs a lieu chaque mardi et vendredi matin et qu’uniquement ces jours-là, il est autorisé de les déposer sur les trottoirs. Quant au ramassage des sacs jaunes, il est organisé tous les jeudis matin.

Mis en sommeil pendant le confinement en raison de la fermeture des centres de tri, il vient maintenant de reprendre mais il est demandé aux habitants de vider leurs stocks accumulés chez eux, petit à petit afin que le camion intercommunal puisse tout absorber dans sa tournée.

Enfin, il a aussi été constaté que dans les aménagements urbains destinés au rangement des containers, sont régulièrement déposés des objets qui n’ont rien à y faire (pneus, encombrants…). Les auteurs de ces actes, s’ils sont confondus, se verront infliger la même peine. Tel est le prix à payer pour garder une ville propre.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

92000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de BARAQUEVILLE, à 50 m de l'avenue du ce[...]

321000 €

Magnifique maison d'architecte située sur Baraqueville, 10 min de Rodez, 25[...]

55000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez !Terrain d[...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir