Un 1er-Mai où le muguet est malgré tout au rendez-vous

  • Christophe Bec, fleuriste en centre-ville de Rodez.
    Christophe Bec, fleuriste en centre-ville de Rodez. - Philippe Henry
Publié le

Malgré l'interdiction de vendre le muguet dans la rue, la fleur traditionnelle du 1er-Mai était en bonne place chez les fleuristes.

À l'image des autres commerçants, les fleuristes se sont adaptés pour poursuivre leur activité. Pour Christophe Bec, installé en centre-ville de Rodez, ce 1er-Mai a été forcément particulier. Les clients restent en dehors du magasin et le fleuriste leur amène directement les commandes passées par téléphone.

" Mais cela fonctionne plutôt bien, les gens sont compréhensifs, se félicite Christophe Bec. Nous avons vendu beaucoup de muguets cette année, tout le monde est resté attaché à cette tradition, malgré tout. Bien sûr, nous n'avons pas eu la concurrence des vendeurs dans la rue. Pour ma part, j'ai donc revu le prix de vente à la baisse. "

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

80000 €

Au pied de la cathédrale, venez découvrir cet appartement de type 2 en 2ème[...]

460 €

T2 Bis duplex Une pièce principale avec un coin cuisine équipée (placards h[...]

517 €

Vous êtes à la recherche d'un appartement disponible fin août ? Situé dans [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?