Zoom sur les différents clubs du secteur

  • Un concours à Viviez Pont en 1957.
    Un concours à Viviez Pont en 1957.
  • Une compétition à Cransac, début des années 2000.
    Une compétition à Cransac, début des années 2000.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Après Decazeville, place aujourd’hui aux clubs du district répartis en quatre zones.

Après avoir évoqué les clubs de pétanque de Decazeville, entreprenons un tour des autres clubs du district. La petite boule se développe sur le secteur au fil des ans, en fonction bien souvent d’un groupe de personnes motivées qui servent de starter. La Pétanque joyeuse Viviez (au Pont) et Firmi (à la Forézie) sont les deux premières localités où l’on entend le bruit des carreaux, dès 1954.

Il est loisible de découper le secteur de Decazeville en quatre zones. La zone 1 englobe le Bassin urbain. Outre les deux sociétés citées plus haut, il apparaît la pétanque Aubinoise (de 1956 à 1983), la Treille Cransac (1957-1963), Mineur Pétan-club Combes (depuis 1959), P.C. Le Gua (1960) qui deviendra la Fraternelle, P. C. Cransac (1970), P.C. Pont de Labro (1971-1987), Amicale pétanque de Viviez (1976), Boule 2000 Firmi (1976-1982), Amicale Pétanque de Cransac (1977-2013), P.C. Gare d’Aubin (1983), P.C. Oasis Aubin (1990-2002), Boules aubinoises (2018-2019).

La zone 2 comprend le Plateau avec Asprières (1958 à 1965 et qui est reparti au milieu des années 2000), Montbazens (1970), Privezac (1979-1994 qui remit ça en 1996 pour quelques saisons seulement), Valzergues (1980-2008), Drulhe (1985), Peyrusse-le-Roc (1991-2002).

La zone 3 s’égrène le long de la vallée du Lot et sur le Vallon avec Livinhac (depuis 1966), Agnac et Penchot (1977), Flagnac (1980), Saint-Cyprien (1982), Bouillac et Conques et (1990), Saint-Christophe (1993-2000), Nauviale (2004-2015).

La zone 4, enfin, compte le P.C. Rulhe qui vit le jour en 1971 et les Pétanqueurs d’Auzits (1984).

Ces zones n’ont rien d’officielles, c’est pour mieux se situer dans l’espace. Avec une vision globale, on peut constater que la pétanque a envahi progressivement les différents quartiers des villes et les villages de notre territoire. Même si quelques clubs ont connu une existence éphémère, les autres, solidement implantés, continuent de jouer à plein leur rôle fédérateur, d’animation et de partage intergénérationnel.

Didier Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

188000 €

A VENDRE-immeuble de rapport comprenant bel appartement de 96 m2 situé en r[...]

44000 €

VENDS TERRAIN A DECAZEVILLE D'UNE SUPERFICIE D ENVIRON 2300M2 VUE DÉGAGÉE A[...]

76400 €

Secteur Decazeville, centre ville - immeuble comprenant un local commercial[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir