en toute sécurité

  • Audrey Faudon
    Audrey Faudon
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Si tout va bien, ce 11 mai, les boutiques de vêtements et chaussures, les instituts de beauté et les salons de coiffure vont pouvoir rouvrir leurs portes au public, après deux mois de confinement.

Les professionnels ont dû réorganiser entièrement leur manière de travailler et réaménager leurs boutiques pour lutter contre la propagation du virus. "Nous ne travaillerons que sur rendez-vous," explique Valérie Salles, propriétaire de l’Atelier Coiffure et co-présidente de l’UCAL (association des commerçants et artisans laissagais). "Le nombre de personnes sera limité pour pouvoir recevoir nos clients en toute sécurité, en respectant un espace d’au moins un mètre entre chacun. Un sas de réception sera aménagé pour une prise en charge individuelle. Les coiffeuses auront des masques, des surblouses et des gants. Chaque client sera lui aussi équipé d’un masque, d’une cape en plastique et d’une serviette jetable de protection. Plus aucune revue ne pourra être disponible. Ainsi, non seulement il faudra réduire le nombre de rendez-vous, mais aussi les espacer suffisamment pour permettre de désinfecter le matériel et le mobilier après chaque passage".

Ce sont les mêmes règles que respectera Audrey Faudon, esthéticienne, place de la Poste. "Nous avons déjà l’habitude de travailler avec du matériel à usage unique", explique-t-elle, "mais les mesures d’hygiène seront encore renforcées." Ce que confirment Anaïs Gauffre, réflexologue, et Andréa Aracil à l’onglerie l’Atelier by A. Il en va de même pour les soins médicaux comme le précise William Solignac, kinésithérapeute, ajoutant que le Conseil de l’Ordre a publié un communiqué encourageant la profession à reprendre progressivement en charge les patients les moins fragiles, mais qui nécessitent des soins urgents et essentiels.

Pour les magasins de prêt à porter, comme Agnès Boutique ou les chaussures Girbal, le casse-tête est aussi important. Du gel hydro-alcoolique sera à disposition des clients qui ne pourront toucher les vêtements sans s’être préalablement nettoyé les mains, et le port du masque sera obligatoire pour tous, vendeuses comprises. Sandrine Guerrier d’Agnès Boutique explique qu’après avoir passé le magasin entièrement au désinfectant, elle traite chaque vêtement à la vapeur ainsi que les cabines d’essayage. Pas plus de 5 à 8 clients seront autorisés dans la boutique, pour respecter les règles de distanciation physique.

Mais même si toutes ces contraintes plombent leur moral, les commerçants sont prêts à se battre et ont hâte de rouvrir leurs boutiques. Le 11 mai, certains ont même décidé d’ouvrir exceptionnellement un lundi pour marquer cette reprise. La clientèle pourra ainsi faire du shopping et découvrir les nouvelles collections chez Agnès Boutique toute la journée, ainsi que chez Agnès Déco, et prendre rendez-vous à L’Atelier Coiffure à partir de 14 heures. Dès le 12 mai, il sera enfin possible de se rendre chez les autres commerçants et artisans laissagais qui sont autorisés à rouvrir.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site www.ucallaissac.fr ou la page facebook UCAL Laissac.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

175000 €

La maison se situe dans une copropriété sécurisée avec piscine. Elle compor[...]

375 €

Situé au coeur de Laissac, au calme, appartement de type 1 bis rénové avec [...]

373.36 €

Appartement de type 2 dans résidence sécurisée avec piscine, composé d'une [...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir