L’odyssée ferroviaire de la Gare au siècle dernier

Abonnés
  • Le bâtiment de l’ancienne Gare accueille aujourd’hui des associations.
    Le bâtiment de l’ancienne Gare accueille aujourd’hui des associations.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La construction de la gare a été un chantier majeur pour le développement de la cité.

L’avenue de la Gare, qui a été récemment rénovée a bien changé. Avec son revêtement neuf, ses trottoirs colorés, ses réverbères design, la vieille avenue, plus que centenaire, a été entièrement refaite et a changé de look.

Son histoire remonte à 1877, lorsque le gouvernement promet que chaque sous-préfecture sera reliée à sa préfecture par le rail. Espalion aura donc sa gare. Le plan Freyssinet impose, en 1879, la création de la ligne Bertholène-Espalion. Le choix du tracé, menant au plateau de la gare entraînera maintes discussions et le ministère des travaux optera finalement pour le tracé choisi par le conseil municipal. Une décision ministérielle du 8 décembre 1899, stipulera que l’accès à la gare se fera à partir de la place Saint-Georges, en passant par la place du Plô, pour aboutir au boulevard de Guizard. Sa réalisation va moderniser le centre ville. Parallèlement, la construction de la gare et de la ligne de chemin de fer entraînent de gros travaux qui débutent en 1902 et nécessitent d’Espalion à Biounac, la création de six tunnels et cinq viaducs. En mars 1905, se terminent les remblais de l’avenue de la Gare, tandis que l’on continue à élargir le plateau de la gare et l’entrée de l’avenue.

L’inauguration officielle de la ligne de chemin de fer, longue de 22 kilomètres, a eu lieu le 28 juin 1908, après six années de travaux.

Même si les projets d’extension vers Saint-Flour ou Aurillac sont abandonnés, la gare va contribuer au développement économique d’Espalion et du Nord-Aveyron. Outre les voyageurs, les nombreux wagons de marchandises amenaient régulièrement chaux, engrais agricoles, céréales et matériaux de construction et on a compté jusqu’à quatre trains par jour. Son activité s’est ensuite progressivement amenuisée et le dernier train de voyageurs quittera la vallée le 5 décembre 1938, celui des marchandises, en 1983.

Depuis 1995, le plateau s’est débarrassé de ses rails et traverses. Le Pôle enfance a été construit et l’ancienne gare, réaménagée pour accueillir des spectacles, l’école de musique et diverses associations.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

16100 €

A moins de 10 minutes d'ESPALION dans un hameau de la commune de commune de[...]

300 €

Appartement de type 1 en bon état composé d'une pièce principale, d'une cui[...]

30300 €

Terrain à bâtir à ESPALION de 1585m2 avec réseaux à proximité, eau et élect[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir