Témoignage de l’épidémie depuis Utrillas

Abonnés
  • Utrillas se situe au sud  de l’Aragonais.
    Utrillas se situe au sud de l’Aragonais.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les membres du bureau du comité de jumelage de Decazeville-Utrillas ont pris des nouvelles de la ville sœur de l’autre côté des Pyrénées. "Nous restons en contact. De temps en temps nous nous téléphonons pour échanger sur l’épidémie qui nous frappe tous et sur les conséquences. Jusqu’à la semaine dernière, seuls deux cas ont été signalés là-bas, une jeune fille (hors de danger à ce jour) et un médecin".

Les habitants ont reçu l’appui des militaires pour désinfecter certains établissements publics qui ont mis en place un service de désinfection par la projection d’un mélange d’eau javellisée à travers les rues de la ville.

"La province d’Aragon est celle où l’on dénombre le moins de décès liés au Covid-19. Encore faut-il relativiser étant une région espagnole peu peuplée", rapporte Luis Sanchez. Utrillas fait partie de la province de Teruel, communauté autonome d’Aragon. Elle compte un peu moins de 3 000 habitants (recensement de 2018). Elle était le centre de petits bassins miniers actifs : la Comarque de las Cuencas Mineras, jusqu’à la fermeture des mines de fond, en 1992. Suite à l’épidémie, le comité de jumelage a été obligé de reporter certaines animations : le spectacle de danses folkloriques avec la présence d’un groupe d’une trentaine de musiciens danseurs et chanteurs "Los cierzos de Aragon", prévu le 16 mai, est reporté à une date ultérieure ; le voyage à travers la côte Cantabrique, les Asturies, la Galice, se prolongeant par la visite de Porto, puis terminant par un séjour à Madrid, dont le départ avait été fixé au 19 mai, est envisagé en mai 2021. À ce jour, seuls le spectacle flamenco, du 7 novembre, et le marché de Noël restent programmés. Les dirigeants feront ensuite en fonction de l’évolution de la maladie. Si les conditions sanitaires le permettent, une ou deux animations à définir pourraient être envisagées. "Joaquin Latorre, le maire d’Utrillas, m’a chargé de transmettre à tous les Decazevillois et au nom de tous les Utrillenses leurs vœux de santé", conclut Luis Sanchez.

Didier Latapie
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

53500 €

DECAZEVILLE - Au cœur de la ville, cet immeuble de rapport dispose d'un loc[...]

63500 €

Appartement de type T3 en très bon état, situé au rez de jardin d'une petit[...]

17000 €

DECAZEVILLE - Beau terrain constructible de 772 m², terrain hors lotissemen[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir