Le jardin extraordinaire de Marie-Jo

Abonnés
  • Marie-Jo et la passion des fleurs.
    Marie-Jo et la passion des fleurs.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Charles Trenet chantait : "C’est un jardin extraordinaire./Y avait un bal que donnaient les primevères" Ce jardin extraordinaire, ce jardin d’Eden, ce petit paradis, situé à quelques pas des rives du Viaur, en aval de Pont-de-Grandfuel, n’est autre que celui de Marie-Jo, son "jardin des plantes" comme elle l’a nommé. Marie-Jo la passionnée, l’artiste de la nature, des fleurs et des arbres d’ornement, Marie-Jo, aussi discrète que réservée et pourtant si expressive, diserte et intarissable, lorsqu’elle parle de la botanique, des fleurs et des arbres. Alors si vous allez à sa rencontre, elle vous montrera ses deux jardins : l’ancien et le nouveau. Elle répondra à vos interrogations et vous racontera l’histoire de ses plantes et de son jardin, vous enrichirez sans doute votre vocabulaire floral.

Dans le premier jardin, un bassin avec des grenouilles et des nénuphars, des massifs aux mille fleurs, et des arbustes dont le port ou le houppier est parfois majestueux. Dans le deuxième jardin, aménagé plus récemment plutôt des arbres mais que l’on se rassure de nombreuses fleurs y sont déjà bien présentes. Cette amoureuse des fleurs qui ouvre son jardin aux visiteurs, aime échanger et se plaît à répéter : "On doit partager c’est ma philosophie, car le partage est toujours enrichissant". À moins d’être un fin connaisseur, il est préférable de se munir d’un crayon si l’on veut mémoriser les noms de toutes les plantes qui ornent son jardin. On admirera les arbres ou les arbustes : le Parrotia persica ou arbre de fer, le Cornus blanc ou Cornouiller blanc, le Davidia ou l’arbre aux mouchoirs (ses fleurs ressemblent à des mouchoirs blancs accrochés aux branches), l’Acer Griseum ou érable à écorce de papier et bien d’autres.

Et les fleurs : l’Euphorbe Griffitis et sa superbe floraison orangée, le Delphinium ou Pied d’alouette aux hampes florales bleues, le Corydale, le Camassia, les Ancolies... sont quelques-unes des fleurs de ces deux jardins. Pour Marie-Jo, ces noms ne lui posent aucun problème, quant au visiteur, le crayon, ce sera pour plus tard, il en a assez à ouvrir les yeux, à s’émerveiller, à écouter les oiseaux, les grenouilles… Enfin, au fond du jardin, près du chalet, près de "la petite maison dans la prairie", véritable bijou dans son écrin de verdure, on fait la connaissance de la poule Poulette et de la chienne Donna, les deux compagnes inséparables de Marie-Jo.

Dans ce coin de campagne profonde, que certains qualifieront peut-être de "fond de France", en cette période d’isolement si particulière, les couleurs des fleurs et des près, le chant des oiseaux, du coq et des grenouilles ou même les paroles d’une chanson retrouveront s’il en était besoin, leurs lettres de noblesses. Ainsi Brassens dirait vrai : "Auprès de mon arbre je vivais heureux, j’aurais jamais dû le quitter des yeux".

Dans le contexte actuel le jardin est fermé. Renseignements : 05 65 62 86 83. Site internet : www.lejardindesplantes-mourot.com

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Comps-La-Grand-Ville

35000 €

COMPS LAGRANDVILLE : Maison au coeur du village sur 3 niveaux en pierre d'e[...]

548500 €

Maison de maître de 14 pièces principales construite au 18ème siècle, se si[...]

27000 €

Pour vivre à la campagne et réaliser votre projet de maison : je vous propo[...]

Toutes les annonces immobilières de Comps-La-Grand-Ville
Réagir