Une commémoration restreinte

Abonnés
  • Cérémonie minimaliste du 8 mai 45
    Cérémonie minimaliste du 8 mai 45
  • Une commémoration restreinte
    Une commémoration restreinte
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ils étaient quatre. Pas plus, pas moins, pour ce vendredi de commémoration du 8 mai 1945. Un comité très restreint, crise sanitaire oblige : Anne Blanc, députée de la deuxième circonscription ; Jean-Pierre Mazars, président du Pays Ségali communauté ; Karine Clément, maire de Naucelle et Albert Imbert, président des anciens combattants du Naucellois qui officiait également comme porte-drapeaux.

L’important était que la cérémonie ait eu lieu, après le dépôt de gerbes, chacune des élues lut un discours en hommage aux disparus dont le nom est inscrit sur le monument aux morts de la place des Libertés.

Le devoir de mémoire était bien respecté dans ces moments troubles, qui marquent la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, à jamais marquée par l’annonce de la capitulation de l’Allemagne.

Albert Imbert, venait quant à lui déposer une gerbe au monument aux morts de Frons, puis Camjac pour terminer par celui de Naucelle.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Naucelle

220000 €

Secteur Naucelle- Dans un hameau paisible à proximité des commerces et comm[...]

233000 €

Entre Albi et Rodez, à seulement 1h10 de Toulouse. Assise sur un terrain d'[...]

75000 €

Cet immeuble est composé d'un local commercial vide et d'un appartement lou[...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir