Une commémoration en comité très restreint

  • La plaque commémorative dévoilée
    La plaque commémorative dévoilée
Publié le

Comme partout ailleurs sur le territoire français, la commémoration du 8-Mai 1945, s’est tenue en comité restreint dans le respect des directives préfectorales.

Le maire, Jean-Philippe Keroslian, la conseillère départementale, Valérie Abadie-Roques, le président de la Fnaca, Maurice Vital, le président de l’UNC, Marcel Balitrand et Xavier Viellescazes, porte-drapeau, se sont recueillis au Monument aux Morts d’Onet-le-Château, lors d’une cérémonie intimiste, en raison du confinement. Après avoir inauguré la plaque commémorative des soldats morts au combat durant le conflit 1939-1945, ils ont également déposé une gerbe sur la stèle de la route de Séverac, où deux résistants furent tués lors d’une embuscade le 1er août 1944. Les noms du Commandant Arete et de son chauffeur Roland Saules furent donnés au maquis "Libération", qui devint ainsi le maquis "Arete-Saules". Des instants peu ordinaires, à plus d’un titre…

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?