Déconfinement : le réseau Orange a tenu, du retard à prévoir pour la fibre

Abonnés
  • L’entreprise tourne actuellement à « 35 à 40 % de sa production habituelle » selon le délégué régional.
    L’entreprise tourne actuellement à « 35 à 40 % de sa production habituelle » selon le délégué régional. repro cpa / repro cpa
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Trafics voix et réseaux doublés, quintuplé sur certaines messageries (comme Whatsapp), télétravailleurs dix fois plus nombreux… le confinement a eu de lourdes conséquences sur la qualité du réseau, mais aussi sur la vitesse de son déploiement.

On savait qu’on avait un très bon réseau, en mesure d’absorber le choc. Et il a parfaitement tenu". Après plus de 50 jours de confinement, le délégué régional d’Orange Jean-Christophe Arguillère est satisfait de la capacité qu’a eu le réseau de l’opérateur Orange à tenir le choc.

Car durant la période de confinement, la demande des clients a considérablement augmenté : le trafic a notamment doublé sur réseaux internet et voix, la faute aux télétravailleurs, dix fois plus nombreux actuellement qu’à l’accoutumée.

Comme tous, Orange a été contraint de baisser la voilure et ne compte aujourd’hui, sur le terrain, que 450 de ses 700 techniciens. L’entreprise tourne actuellement à "35 à 40 % de sa production habituelle" selon le délégué régional, ce qui engendrera obligatoirement un retard (pour l’heure inquantifiable) dans le déploiement de la fibre.

Pour rappel, Orange a accepté de fibrer d’ici fin 2022 la totalité des départements de l’Aveyron, du Lot et de la Lozère. Dans notre département, cela représente 155 000 prises à connecter. Si c’est le Département qui est aux commandes pour ce qui est des zones rurales (lire ci-contre), Orange et ses sous-traitants sont à la manœuvre pour les secteurs de Millau et Rodez.

Druelle-Balsac : ouverture le 19 mai

Une neuvième ville sera bientôt éligible au raccordement à la fibre.

Il s’agit de Druelle-Balsac, où l’ouverture de l’offre commerciale est prévue pour le 19 mai. 22 % des foyers seront dès ce jour-là éligibles.

Pour ce qui est des autres pôles urbains du département, huit autres villes sont raccordées : Rodez (pour 39 % des foyers), Millau (30 %), Sébazac (50 %), Luc-la-Primaube (18 %), Sainte-Radegonde (48 %), Olemps (53 %), Le Monastère (50 %) et Onet-le-Château (77 %). "Cela signifie que le réseau est déployé dans la rue, et qu’il nous reste désormais à rentrer dans les logements pour raccorder", explique Jean-Christophe Arguillère.

Concernant d’éventuels problèmes de baisse de débit, Orange propose plusieurs conseils de bon aloi (privilégier le wifi au réseau 4G, télécharger plutôt la nuit ou revoir à la baisse la qualité des images streamées par exemple)

sur le site https ://bienvivreledigital.orange.fr/

Zones rurales : « Tout va pouvoir se remettre en place »

Interrompu avec l’entrée en vigueur du confinement, le déploiement de la fibre optique dans les zones rurales du département devrait reprendre dans les jours qui viennent.
Les réunions entre les différents acteurs du dossier se sont succédé au long de la journée du mercredi 6 mai, qui ont notamment acté le retour prochain sur les chantiers de la plupart des entreprises prestataires de l’opérateur Orange. « Tout va donc pouvoir se remettre en place, confie Jean-François Galliard, président du conseil départemental. Mais cela dit, il est bien évident que nous allons devoir composer avec d’importants retards par rapport au calendrier initial de déploiement. »

Xavier Buisson
Voir les commentaires
Réagir