La ville de Paris et l'Unicef choisissent deux héros d'une série manga pour sensibiliser les enfants aux gestes barrières

  • L'objectif de cette campagne vidéo est de "mettre en scène les deux héros d'un dessin animé mondialement connu afin offrir aux enfants un contenu à la fois ludique et pédagogique".
    L'objectif de cette campagne vidéo est de "mettre en scène les deux héros d'un dessin animé mondialement connu afin offrir aux enfants un contenu à la fois ludique et pédagogique". © 2020 – Zagtoon – Method Animation / © 2020 – Zagtoon – Method Animation
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Afin d'expliquer les gestes barrières aux enfants, la ville de Paris s'est associée avec Unicef France pour créer une campagne vidéo inspirée de la série manga franco-coréo-japonaise "Miraculous". 

Ils s'appellent Marinette et Adrien. Mais quand ils se transforment en super-héros pour défendre Paris des "akumas" (sortes de papillons maléfiques), ils deviennent Ladybug et Chat Noir. Ce sont ces deux personnages issus de la série manga franco-coréo-japonaise "Miraculous" que la Ville de Paris et l'Unicef ont choisi pour la création d'un spot vidéo consistant à expliquer aux enfants quels gestes barrières appliquer pour lutter contre le Covid-19.

L'objectif de cette campagne vidéo co-produite par ZAG et On Kids & Family (Mediawan) est de "mettre en scène les deux héros d'un dessin animé mondialement connu afin d'offrir aux enfants un contenu à la fois ludique et pédagogique", explique la Ville de Paris dans un communiqué diffusé ce vendredi.

Dès le 18 mai, le clip sera diffusé gratuitement à la télévision sur TF1, sur la plateforme SVOD jeunesse TFOUMAX et très prochainement sur la chaîne Disney Channel. La Ville de Paris et l'Unicef le diffuseront également sur leurs comptes Facebook, Instagram et Twitter, ainsi que sur le site pour enfants et acteurs éducatifs MyUnicef

"Ce clip pourra servir de matériel de sensibilisation dans les familles ainsi que d'outil pédagogique dans le cadre du déconfinement progressif", assure la mairie de Paris. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir