La préfète en visite chez Stratagem

  • La préfète entourée des élus aux côtés du dirigeant en visite dans l’entreprise Statagem.
    La préfète entourée des élus aux côtés du dirigeant en visite dans l’entreprise Statagem.
  • L'état et les élus au côté du dirigeant de l'entreprise Stratagem.
    L'état et les élus au côté du dirigeant de l'entreprise Stratagem.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Catherine Sarlandie de la Robertie, préfète de l’Aveyron, a tenu à rendre visite, vendredi dernier, à une entreprise bozoulaise performante suite aux aléas liés à la pandémie du coronavirus.

Accompagné de son directeur, de Stéphane Mazars député, de Dominique Costes (président de la CCI) et de Jean-Luc Calmelly (maire de la cité), elle s’est entretenue avec Stéphane Thounens (PDG du site de la société Stratagem) afin de prendre le pouls économique et voir comment cette entreprise a répondu aux difficultés faisant suite à la pandémie.

Stratagem est implanté à Bozouls depuis 32 ans et emploie à ce jour 80 personnes. L’entreprise est spécialisée dans la fabrication de plans de travail et façades sur mesure à la contre marque sur 32 000 m2.

Près de 80 000 plans de travail et 250 000 façades sont fabriqués annuellement. En 2019, l’entreprise a engagé une importante mutation dans son organisation : nouveau management, modernisation de l’outil de production avec un investissement de l’ordre de 2 millions d’euros et une nouvelle politique de qualité. L’entreprise travaille essentiellement le stratifié pour 90 % de ses produits, le reste étant de la mélamine et l’acrylique pour les façades La gamme est composée de 300 colories pour la contre marque ainsi que 50 colories pour le compact. La taille des plans de travail et des crédences vont de 8 mm à 100 mm ; 80 % des commandes concernent le plan de travail en 39 mm. Chiffres d’affaires : environ 11 millions d’euros.

Avec ses huit commerciaux, elle couvre l’intégralité du territoire national et sa clientèle est composée de 1500 clients cuisinistes, distributeurs, coopératives, quincaillers, gérée par le réseau commercial et 50 grands comptes et groupements suivis par Stéphane Thounens.

Après six semaines de fermeture en raison du virus, 70 personnes ont été mis en chômage partiel, le reste du personnel était en télétravail et réfléchissait à une reprise dans les meilleures conditions sanitaires et de sécurité, distanciation, port du masque et trésorerie entre-autres. Le 27 avril première reprise partielle puis l’ensemble de l’activité a repris le 4 mai, Stéphane Thounens précise à Mme la Préfète que les aides de l’Etat ont fonctionné rapidement (sous 8 jours après la demande de crédit) mais que l’inquiétude demeure sur la reprise de commandes sur la fin du semestre et septembre. La préfète a pris la mesure des difficultés de cette entreprise labellisée et de production aveyronnaise et affirme que l’Etat s’adapte au mieux envers le secteur industriel.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

168500 €

à 20 min de Bozouls, en campagne,  Villa des années 60 avec une belle dépen[...]

235400 €

Idéalement situé dans le centre ville de Bozouls, beau pavillon individuel [...]

279000 €

Aux portes de BOZOULS, venez découvrir cette grande maison de 150 m2 sur 2 [...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir