Micropolis mise sur l’extérieur

  • Micropolis mise sur l’extérieur
    Micropolis mise sur l’extérieur
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Avec le temps venu du déconfinement, les clients devraient bientôt revenir sur le site de Micropolis à Saint-Léons. Mais pour l’heure, Bertrand Onfray, le directeur du parc, est seul dans le bâtiment éteint où l’on se sent tout petit, au milieu de ces milliers d’hectares.

Les insectes qui vivent autour du parcours extérieur profitent encore seuls des beaux jours, mais aussi de plantes qui ont poussé et cachent presque le sentier où les visiteurs auraient dû profiter des premiers rayons de soleil de la saison. Le directeur du parc attend aussi l’autorisation gouvernementale pour que les nouveautés de l’année 2020 soient mises en place. "Nous n’avons pas de soucis particuliers, reconnaît-il. Une marche en avant sera mise pour l’entrée du parc, les visiteurs seront reconduits vers l’extérieur par une autre sortie. Notre contrainte, c’est 170 personnes en même temps."

Tout est d’ailleurs prêt pour que les employés reprennent leur activité. Le gel hydroalcoolique est posé sur le bureau du directeur, les visières fabriquées par le Fablab prêtes à être montées. En 2020, le parc n’a été ouvert qu’un mois. "Pour l’instant, on n’a pas encore de date officielle, on est dans l’attente d’un décret, mais logiquement début juin il devrait y avoir les annonces pour ouvrir dans le mois. Nous, notre objectif est d’ouvrir aux alentours du 20 juin."

D’ici là, ses équipes vont encore travailler pour diversifier l’espace extérieur du parc. "Ce qui m’intéresse, c’est d’emmener une vision globale entre l’intérieur et l’extérieur. Il faut qu’il fasse partie du parc et que les gens en profitent", développe Bertrand Onfray. Encore du boulot donc pour que l’extérieur devienne un réel atout et lui permette de retrouver une activité proche de la normale dans les semaines à venir.

Bertrand Onfray fourmille d’idées pour un Micropolis plus ouvert.

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir