Buralistes et finances publiques jouent la carte de la proximité

Abonnés
  • "L'Aveyron sera le seul département d'Occitanie à participer à cette deuxième phase de test", explique Pascale Ampe, directrice départementale des finances publiques.
    "L'Aveyron sera le seul département d'Occitanie à participer à cette deuxième phase de test", explique Pascale Ampe, directrice départementale des finances publiques. José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Dès ce mardi 19 mai, il sera possible de payer ses impôts mais aussi diverses factures (crèche, cantine, ordures ménagères, etc.) et ses amendes chez 38 buralistes aveyronnais. 

 

C'est un dispositif en phase de test, qui concernera dès mardi 19 mai 38 buralistes aveyronnais : le paiement de proximité, qui s'inscrit dans le cadre du plan de suppression des espèces à la Direction générale des finances publiques, permettra aux contribuables et redevables d'y réaliser des paiements en liquide (dans la limite de 300 euros), mais aussi par chèque ou carte bancaire.

"L'Aveyron sera le seul département d'Occitanie à participer à cette deuxième phase de test", explique Pascale Ampe, directrice départementale des finances publiques. Chez les buralistes concernés, il sera ainsi possible de payer ses impôts, mais aussi les factures émanant des collectivités locales : crèche, cantine, factures d'eau ou d'ordures ménagères, amendes diverses... 

Seules sont concernées les factures dotées d'un QR code, déjà en place sur une bonne partie des documents de ce type. La démarche repose sur un partenariat entre les finances publiques, les buralistes, mais aussi la Française des jeux, dont le matériel est utilisé pour scanner les documents. L'avantage du QR code est de rendre invisible, pour le buraliste, les montants et types de factures réglées.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir