Boissons sucrées, néfastes pour le cœur des femmes

  • Boissons sucrées, néfastes pour le cœur des femmes
    Boissons sucrées, néfastes pour le cœur des femmes
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Les méfaits cardiovasculaires de la consommation de boissons sucrées sont de mieux en mieux connus. Une étude révèle qu’elle est associée, chez les femmes en particulier, à une hausse de 20 % du risque de développer une maladie du cœur.

Boire tous les jours un soda ou un jus de fruits sucré n’est pas une bonne idée. De nombreuses études l’ont déjà démontré. Un nouveau travail va encore dans ce sens. La California Teacher’s Study, débutée en 1995, a permis d’évaluer le risque cardiovasculaire associé à cette consommation chez les femmes.

Ce travail a été mené auprès de 106 000 femmes âgées de 52 ans en moyenne, sans aucune maladie cardiovasculaire au début de l’étude. Un premier constat révèle que les plus grandes consommatrices de boissons sucrées – sodas, eaux aromatisées, jus de fruits avec sucres ajoutés – sont plus jeunes, plus souvent fumeuses, obèses et ont une alimentation moins équilibrée que les autres.

Concernant les effets sur la santé cardiovasculaire, les résultats montrent un risque augmenté de 20 % de souffrir d’une maladie cardiovasculaire (AVC, maladies coronariennes…) chez les femmes consommant quotidiennement ce type de boissons sucrées, comparé à celles n’en buvant que rarement.

Des effets sur l’organisme

Cette étude observationnelle ne permet pas de faire la preuve d’un lien de cause à effet. Toutefois, les auteurs émettent plusieurs hypothèses expliquant ces effets. " Le sucre contenu dans les boissons augmenterait le risque cardiovasculaire en raison de plusieurs effets physiologiques. Parmi ceux-ci, une hausse du glucose et de la concentration de l’insuline dans le sang, ce qui peut augmenter l’appétit et donc mener à l’obésité ", explique Cheryl Anderson de l’University of California à San Diego et principale autrice de cette étude. Autre effet supposé sur l’organisme, " trop de sucre dans le sang est associé à un stress oxydatif et à une inflammation ainsi qu’à un risque de diabète de type 2 et donc à une athérosclérose, environnement propice à plusieurs maladies cardiovasculaires ".

A noter : Certes, les boissons allégées peuvent constituer une alternative aux sodas, en réduisant l’apport de sucre, ils contiennent d’autres substances artificielles comme l’aspartame. Il convient donc de "privilégier la consommation d’eau, boisson la moins chère et la plus saine de toutes", rappellent les auteurs.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir