Confinement aidant, Danielle laisse libre cours à son imagination créative

Abonnés
  • Danielle Bernad et son œuvre.
    Danielle Bernad et son œuvre.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Du plus loin qu’elle se rappelle, Danielle aurait aimé sculpter, mais n’ayant jamais appris, cela n’est resté qu’un rêve ! Mais, un jour lui vint l’idée de découper toutes les pages d’un livre afin de réaliser une sculpture à l’intérieur. "Très vite, je me suis rendu compte que les bandes acceptaient, sous la lame du cutter, d’être triturées offrant ainsi des formes bizarres même parfois surprenantes et pourquoi ne pas en faire des cheveux ?". Confinement aidant, elle a imaginé sa création. "La nuit et son silence portent conseil. À l’image de la méditation, l’art créatif permet de s’intérioriser et de puiser tout au fond de soi des ressources enfouies, jusqu’à dégager un état de sérénité, de paix intérieure".

Sur un visage qu’elle avait façonné auparavant, (beaucoup de papier journal humidifié avec une pâte faite de farine et d’eau), l’artiste rajoute, la magie opérant, les yeux, le nez, la bouche, les oreilles (son petit secret !), puis elle colle les bandes du livre une à une avec une colle vinylique pour recouvrir d’abord le visage et ensuite la chevelure.

"Je peux rester 4 ou 5 heures d’affilée. J’y ai peut-être passé un mois, je l’ignore, d’autant que durant cette période, nous avions du temps. Pour moi, l’essentiel est de m’installer dans un endroit agréable, lumineux et calme…" Mais la perfectionniste qu’elle est, n’aime pas refaire, si au final il n’y a pas l’émerveillement escompté, elle ne se décourage pas. "Créer, c’est avoir beaucoup de patience et d’imagination et surtout la volonté de réaliser une tâche qui tient à cœur, en gardant en mémoire la citation d’Alfred de Musset : vouloir, c’est pouvoir…".

Lorsque Danielle est sur le point de terminer, elle est toujours un peu triste d’abandonner son être, sa chose qui n’aura plus besoin de ses soins, ce fut aussi le cas pour celle qu’elle aurait pu appeler Maryline (ou Jacques sans rouge à lèvre, mais avec un gros cigare !), alors elle lui a dit "Je te souhaite la bienvenue dans ce monde. Ne sois pas surpris, on va te regarder avec des yeux tout ronds ou un petit sourire. Tu ne dois pas craindre le Covid 19, mais protège-toi de la pluie !".

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

175000 €

Je suis ravi de vous proposer aujourd’hui, au cœur d’un quartier champêtre [...]

290 €

A LOUER ONET LE CHATEAU / Secteur Saint Firmin : Studio de 22m2 situé au 2è[...]

179500 €

NOUVEAUTE...Dans une copropriété neuve, conforme aux exigences de la RT2012[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir