La Poste : risque de perturbations sur cinq sites en Aveyron

  • Depuis plusieurs jours, la colère monte sur plusieurs sites de La Poste en Aveyron.
    Depuis plusieurs jours, la colère monte sur plusieurs sites de La Poste en Aveyron. JAT
Publié le

Depuis plusieurs jours, la colère monte sur plusieurs sites de La Poste en Aveyron. Ainsi, la direction a annoncé en ce début de semaine que des perturbations risquaient d’avoir lieu sur plusieurs sites du département : Anglars-Saint-Félix, Decazeville, Capdenac, Laissac et Sévérac. Des salariés de ces derniers, appuyés par le syndicat CGT, ont effectivement fait valoir leur droit de retrait samedi dernier.

« Exténués, nos facteurs sont à bout »

En cause, une nouvelle organisation du travail le samedi au regard d’une activité réduite qui mettrait à mal l’accord sur les 35 heures de l’entreprise. « Les facteurs exténués, travaillant depuis deux mois dans le contexte du virus et du confinement et devant s’adapter à toutes les obligations aléatoires, n’en peuvent plus […] Si on travaille plus tous les jours, des personnes vont sauter, il y aura moins d’emplois », avait alors affirmé Laurence Cahors, secrétaire départementale CGT FAPT, dans un communiqué, craignant qu’entre 30 et 40 emplois pourraient être supprimés avec cette nouvelle organisation.
« L’organisation mise en œuvre le 11 mai dernier ne déroge pas à la règle. Comme l’impose le modèle social de l’entreprise, celle-ci prévoit 35 heures de travail répartis sur les 5 jours de la semaine avec 1 samedi travaillé sur 4 », a néanmoins fait savoir la direction en ce début de semaine. Et de poursuivre : « En Aveyron, ce sont 12 CHSCT qui se sont tenus depuis le 16 mars dernier […] Il est important de rappeler que dès le démarrage de cette crise et malgré une baisse d’activité drastique, La Poste a fait le choix suivant : garantir la sécurité de ses collaborateurs et maintenir 100 % de leur rémunération malgré un temps de travail la plupart du temps réduit et quelle que soit la situation de l’agent (en télétravail, en garde d’enfants, éloigné du service etc…). »
En début de semaine, le niveau d’absentéisme était de 15 % au sein des effectifs de La Poste.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Anonyme15999 Il y a 1 année Le 21/05/2020 à 11:54

La cgt bien sûr, postier depuis 30 ans ce syndicat est la ruine de l entreprise ...comment prive t il avoir des adhérent ..ouvrez bien les yeux et enlevez vos oeillères.