"Le Drive de nos fermes" vient jusqu’à vous

  • Hannah, Sylvie et Patrick Mille de l’élevage de volailles Le Maraudeur, à Saint-Antonin Noble-Val, font partie du « Drive de nos fermes ».
    Hannah, Sylvie et Patrick Mille de l’élevage de volailles Le Maraudeur, à Saint-Antonin Noble-Val, font partie du « Drive de nos fermes ».
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Des agriculteurs voisins du Tarn-et-Garonne se sont unis pour initier un circuit court qui vient jusqu’à vos portes avec un bel échantillonnage de produits frais.

L’idée les titillait depuis pas mal de temps mais c’est le confinement et son impact direct sur leurs ventes qui a fait voler en éclats leurs dernières hésitations. Et aujourd’hui, au vu du succès rencontré, ces agriculteurs qui ont su se regrouper pour être plus fort ne vont pas s’arrêter en si bon chemin malgré le déconfinement décrété.

Étape tous les jeudis soir en Bastide

Cette démarche baptisée "Le Drive de nos fermes", initiée par les fermes du Ramier (fromages et produits laitiers) de Montauban, de Calvignac (porcs) à Saint-Vincent, du Maraudeur (volailles) à Saint-Antonin- Noble-Val, et du domaine Montels (vins) à Albias, va donc être pérennisée, c’est décidé.

Et comme l’une de ses productrices, Sylvie Mille, de la ferme du Maraudeur de Saint-Antonin-Noble-Val vient régulièrement à Villefranche-de-Rouergue pour pianoter sur le clavier du carillon de la collégiale et à l’occasion faire profiter une dizaine de clients de ses bons produits, l’étape de la Bastide royale sera désormais ancrée tous les jeudis soir dans la tournée du "Drive de nos fermes". Au départ, "le but clairement affiché était de sauver les agriculteurs car nous aussi nous avons perdu nos clients comme les restaurateurs par exemple mais aussi les marchés qui se sont un temps volatilisés. Et nous ne voulions pas jeter des produits alors que des gens ont faim", explique Sylvie Mille. "C’était terrible, il a fallu euthanasier des milliers de poussins car nous avions un stock énorme et tout était fermé. C’était épouvantable car nos volailles doivent être vendues dans la semaine", surenchérit Patrick Mille. Même en ces temps de crise sanitaire et d’entraide supposée, "les supermarchés continuent d’asphyxier les petits producteurs comme nous. La plupart des grosses chaînes nous ont foutus dehors. Une grosse enseigne avait passé commande de trois poulets, nous avons refusé", s’indigne cette femme au caractère bien trempé et à la volonté intacte. "Ils font même croire aux gens qu’ils augmentent leurs prix parce que, soi-disant, ils achèteraient plus cher aux producteurs locaux, ce qui n’est absolument pas vrai", s’insurge-t-elle.

Cette situation critique a précipité ces quatre copains du Tarn-et-Garonne dans la réflexion puis l’action. Pour ne pas jeter, ces agriculteurs producteurs ont donc retroussé leurs manches et se sont organisés. Les heures de travail, en sus de leurs tâches à la ferme, se sont accumulées pour transporter les produits, préparer les colis et les distribuer dans quatre points de retrait qui respectent bien évidemment toutes les mesures sanitaires en vigueur.

Sauver des producteurs

Le mercredi matin, les agriculteurs se retrouvent dans un lieu qui comprend une chambre froide, tous les produits sont regroupés puis ils les répartissent dans les paniers suivant les commandes effectuées jusqu’au lundi soir. Outre les produits des quatre fermes organisatrices, d’autres producteurs se sont greffés au projet pour écouler leur marchandise comme fraises et asperges qui ne peuvent attendre ou encore les noix de Christophe Barrera, de Montauban. "On a participé à sauver quelques producteurs" se réjouit Sylvie Mille. "On écoule aussi des produits auxquels on ne pensait pas… Par exemple, j’ai donné à tous mes clients des pilons gratuitement"

Près de 400 clients se sont inscrits sur le site "Drive de nos fermes" et vous ?…. Qu’attendez-vous car Sylvie Mille a fixé le passage du drive entre 18 et 20 heures tous les jeudis soir à Villefranche-de-Rouergue. Le lieu précis vous sera divulgué en réponse à votre commande.

Inscriptions sur drivedenosfermes.fr Renseignements au 05 63 30 62 36

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

33000 €

A 5 minutes de la ville, terrain à bâtir de 1200m², constructible sur 900 m[...]

45000 €

Deux maisons de ville réunies en une offrant en rez de rue 2 grands volumes[...]

101600 €

Coquette maison rénovée dans le centre historique m², T5 sur 3 niveaux comp[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir