Qu’il est bon de retrouver maîtresses et copains !

  • Sur fond de paysage du causse, les écoliers de Concourès ont investi la salle des fêtes pour leur retour après le confinement.
    Sur fond de paysage du causse, les écoliers de Concourès ont investi la salle des fêtes pour leur retour après le confinement.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

À Sébazac. Grâce à un travail important effectué par les enseignants, les agents des services administratifs et l’EPA, certains enfants ont pu reprendre le chemin de l’école jeudi 14 mai.

De nombreuses mesures sanitaires en place ont permis le retour des écoliers. Cette organisation doit durer jusqu’au 2 juin.

L’école maternelle accueille les GS et les enfants de parents prioritaires, soit près de 30 enfants par jour, répartis dans 3 classes.

L’école élémentaire accueille les enfants répartis en 2 groupes, deux jours chacun par semaine, les enfants de parents prioritaires étant accueillis tous les jours : 85 enfants sont concernés sur la semaine.

Le temps périscolaire du matin, de midi et du soir est en place et s’effectue dans la classe afin de respecter le groupe constitué. Les horaires ont légèrement été modifiés : matin de 8 h à 9 h, soir de 17 h à 18 h. Ce fonctionnement mobilise beaucoup de personnel. Mais à la fin de la première journée, les enfants étaient contents même si tous n’avaient pas retrouvé leurs copains.

À Concourès. Neuf élèves primaires sont accueillis à la salle des fêtes où l’espace est beaucoup plus approprié aux mesures sanitaires. Chacun a été sensibilisé aux gestes barrières. Les 6 maternelles ont réinvesti leur espace à l’école avec toutes les mesures barrière. La garderie s’effectue dans la salle habituelle. À partir du 18 mai, le service de cantine fonctionne. Le prestataire livrera à nouveau des repas chauds. À partir du 2 juin, d’autres élèves reviendront, sans dépasser le nombre de 15, sinon il y aura rotation. L’effectif normal étant de 17 enfants. Les écoliers avaient vraiment envie de revenir et étaient contents de retrouver les copains et de travailler d’une manière plus cadrée. Pendant une heure, les maîtresses ont fait parler les enfants. La surveillance prend beaucoup de temps. Les maîtresses aussi étaient heureuses de retrouver leurs écoliers. Attendre septembre pour revoir leurs élèves aurait été très dur, même si les conditions sont quand même particulières.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Sébazac-Concourès

195000 €

Maison T4 neuve avec 1 étage dans une résidence :Bâtiment basse consommati[...]

500 €

A proximité des commerces, appartement de type 2, de 43 m2, en 2 étage, rés[...]

198000 €

Maison T4 avec 1 étage dans une résidence en copropriété :Entrée avec plac[...]

Toutes les annonces immobilières de Sébazac-Concourès
Réagir