Services à domicile : retour à la normale pour Famille services Aveyron

  • Ludovic Grandroques, assistant de direction, Catherine Hamel, gérante et Virginie Foissac, responsable de secteur.
    Ludovic Grandroques, assistant de direction, Catherine Hamel, gérante et Virginie Foissac, responsable de secteur. CP / CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

L'entreprise a comme, ses consœurs du secteur, été impactée par le Covid-19. Fondée en 2007, elle emploie 45 salariés, qui sont tous restés sur le pont pour continuer à aider quelque 250 bénéficiaires chaque mois.

Offrir des services d'aide à domicile sept jours sur sept, y compris la nuit, était une démarche peu répandue en 2007, lorsque Catherine Hamel a fondé la société Famille services Aveyron. "Ça s'est généralisé aujourd'hui", explique-t-elle, alors que le quotidien de ses 45 salariés a été lui aussi chamboulé par le Covid-19 et le confinement qui en a découlé.

"Un grand coup d'arrêt ! Par ailleurs beaucoup de personnes âgées bénéficiaires ont préféré ne plus nous recevoir, par peur du virus", poursuit la gérante. Une baisse de l'activité de l'ordre de 30% dans ce domaine, qui a nécessité de revoir les plannings d'intervention et de recourir au chômage partiel.

En ces temps troublés, la totalité des employés a cependant poursuivi son activité. "Par conscience professionnelle", selon la responsable de secteur Virginie Foissac. "Le contact a cependant toujours été maintenu avec les personnes âgées", poursuit la jeune femme.

"Dysfonctionnements sociétaux"

L'entreprise devrait retrouver 85% de son activité au mois de juin, du fait que certains bénéficiaires sont "toujours inquiets" selon Catherine Hamel. Pour cette dernière, la crise sanitaire actuelle soulève plusieurs interrogations sociétales : "Nous avons de plus en plus d'appels de familles qui se renseignent sur la manière de faire sortir leurs aînés des Ehpad pour les faire revenir à la maison...  le Covid a mis en lumière l'isolement, ainsi que de nombreux dysfonctionnements sociétaux", poursuit Catherine Hamel.  

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir