Très peu d’enfants ont retrouvé leurs écoles

  • À Emile Zola, les adultes portent le masque, comme d’ailleurs certains élèves.
    À Emile Zola, les adultes portent le masque, comme d’ailleurs certains élèves.
Publié le , mis à jour

Pour permettre de mettre en place le protocole sanitaire, la ville de Cransac avait décidé de retarder la "reprise" scolaire d’une petite semaine (édition du dimanche 10 mai) et d’accueillir les enfants, au volontariat des parents, le lundi 18 mai.

Ils ont été peu nombreux à faire ce choix, car que ce soit à Emile Zola où 7 enfants sur un effectif normal de 40, ont retrouvé leurs classes quasiment pareil pour la maternelle Jacques Prévert où ils étaient 6 sur 35.

En revanche, pour les deux établissements, le protocole sanitaire était appliqué à la lettre et comme nous le fait remarquer Johanne Carsac, directrice d’Emile Zola "pour respecter les mesures de distanciation les 7 enfants sont répartis sur 2 classes.

Sachant qu’au maximum, nous ne pouvions recevoir au maximum que 10 enfants.

Pour l’application de ce protocole sanitaire très contraignant, gestes barrières, distanciation… les intervenants des Orteils au Soleil, 6 au total, me soutiennent dans ma mission. À Jacques Prévert, une seule classe pour les 6 enfants à qui on parle de comportements et d’hygiène pour lutter contre ce Covid-19. Cet effectif n’évoluera plus jusqu’au mardi 2 juin, où en fonction de la situation sanitaire, d’autres dispositions pourraient être adaptées.

BRIGITTE LOURENCO
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

65750 €

Cransac : petit collectif de deux logements de type 3 : -Au rez-de-chaussée[...]

106750 €

EXCLUSIVITE : Cransac les Thermes Maison de Ville de 150m² à finir de rénov[...]

65000 €

Centre-ville, maison avec ancien commerce en rez-de-chaussé , (environ 80m2[...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?