Le bilan du HBCV pour les années 2019 et 2020

  • Le bureau du HBCV.
    Le bureau du HBCV.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Après avoir donné la parole aux entraîneurs du HBC, c’est au tour du président Jérémie Olie, de nous donner son point de vue sur cette saison, qui bien que plus courte que les autres, n’a pas été une sinécure.

Jérémie, cette saison n’aura pas été à son terme, mais malheureusement, l’équipe fanion n’aura pas pu tenter de se maintenir au niveau régional sur le terrain. Vous avez des regrets de ce scénario ?

Qui n’en aurait pas….Il est toujours frustrant de ne pas pouvoir défendre le maintien sur le terrain ! Néanmoins, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles et même si la décision de la ligue est clairement désavantageuse pour nous, nous l’acceptons pleinement. Un choix a été fait et nous nous y soumettons. Ceci ne m’empêche pas de penser que le travail engagé dès le mois d’août était sur le point de porter ses fruits. Enfin, si l’on ajoute à un effectif déjà limité, de nombreuses blessures et pour finir une pandémie mondiale, nous pouvons quand même dire sans exagération que la chance n’a pas été notre meilleure alliée cette saison !

Dans les autres équipes ou autres catégories, on a vu des groupes intéressants. C’est toujours bien pour la saison à venir ?

Bien sûr car c’est dans ces catégories et notamment chez les plus jeunes que se dévoile le cœur de notre engagement. S’il ne fallait parler que d’une équipe, ce serait sans hésitation les moins de 7 et moins de 11ans. Tout ce vers quoi notre travail doit tendre se trouve dans cette équipe : un groupe agréable, des éducateurs investit, dont deux jeunes joueurs de l’équipe seniors eux-mêmes formés au sein du club dès leur plus jeune âge, ainsi qu’une implication des parents que nous nous devons de souligner. D’autres groupes doivent être mis à l’honneur dont les moins de 15 garçons qui auront connu une évolution non négligeable, mais aussi les moins de 15 filles, dont certaines d’entre elles sont promises à un bel avenir et qui, nous l’espérons, porteront nos couleurs à des niveaux élevés.

Côté animation, il manquera des faits marquants et qui permettent de se retrouver entre joueurs, parents, amis du club. L’état d’esprit club va-t-il en souffrir ?

Voilà notre seule certitude en cette fin de saison : non l’esprit du club ne souffrira pas de cet épisode. Nous étions là avant ce virus et, croyez-moi, c’est bel et bien lui qui ne survivra à la volonté des dirigeants et des bénévoles de continuer à faire vivre notre club ! Alors, oui nous n’avons pas pu organiser les différentes compétitions prévues, ou encore le repas du club, mais ceci apparait comme secondaire au vu du contexte. Et puis surtout, imaginez la soirée que nous allons organiser dès que tout ceci sera terminé !

Plus concrètement, les bilans déroulés lors de la traditionnelle assemblée générale ne pourront être évoqués dans les jours à venir. Vous avez tout de même envisagé une date pour ce moment clef de la saison ?

L’assemblée générale prévue début juin a bien sûr été annulée. À ce jour nous sommes déjà en train d’anticiper la saison prochaine et toute l’équipe est déjà au travail. Sans avoir la certitude que la saison reprendra en septembre, nous avons tout de même choisi d’être prêts pour cette date. Si la situation le permet nous espérons organiser l’assemblée générale début septembre.

En conclusion, quel message souhaiteriez-vous adresser à l’ensemble des adhérents ou amis du club et notamment pour la saison à venir ?

Tout d’abord je m’associe à mon collègue, Nicolas Poey, pour remercier très chaleureusement l’ensemble des personnes qui œuvrent de près ou de loin à la vie du club. Il faut bien prendre conscience que la gestion d’un club, si petit soit-il, est extrêmement chronophage et même si certains vont dire que je me répète souvent, mais rien n’est possible sans vous donc, merci ! Enfin, je veux dire aux joueurs, entraîneurs ou parents de joueurs que notre obsession sera d’offrir à tout le monde des conditions optimales pour la saison à venir, aucun risque ne sera pris. Nous sommes certains que les beaux jours sont devant nous si nous faisons attention à nous et surtout aux autres. Les connaisseurs savent qu’il est bien plus facile de défendre en bloc qu’en individuel…

Après 47 ans d’existence, le HBCV "en a vu d’autres" et grâce à la détermination de ses bénévoles et dirigeants, il a su rebondir dans chaque situation. Autour de son président Jérémie Olie, on sent bien que l’état d’esprit maison perdure et que le HBCV a encore de beaux jours devant lui avec une ambition qui pourra lui permettre rapidement d’écrire de nouvelles belles pages de son histoire.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

55000 €

Superbe emplacement, vue imprenable et exposition Sud Ouest pour ce terrain[...]

149000 €

Près du Théâtre municipal, sur une place ensoleillée, cette charmante maiso[...]

29000 €

A quelques minutes de Villefranche et des commerces, beau terrain plat et a[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir