Après le confinement, voir la nature en grand à Rodez !

Abonnés
  • Guillaume et Stéphanie devant la vitrine rue Neuve.
    Guillaume et Stéphanie devant la vitrine rue Neuve. Repro CP / / Repro CP
  • Après le confinement, voir la nature en grand !
    Après le confinement, voir la nature en grand ! Repro CP / / Repro CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le photographe Guillaume Rous a posé son regard sur sa terre du Lévézou pour extraire "L’instant éphémère" exposé depuis hier à la boutique Kodak rue Neuve à Rodez.

Pendant le temps du confinement, prendre le temps de se poser, de mieux regarder la nature et ses trésors…" En quelques mots, Guillaume Rous explique sa démarche qui l’a menée à réaliser des photos en macro de la nature, celle que l’on ne voit jamais et pourtant à nos pieds, sous nos yeux et notre nez. Ce paysan installé sur Sainte-Juliette-sur-Viaur et Curan, a profité des semaines sur pause pour enclencher son appareil, donnant fruit à des visuels esthétiquement beaux et redonnant vie de façon symbolique. Imagée. "Là on voit la naissance", dit-il en montrant un oiseau attendant la becquée, "là c’est la saison des amours…" En somme, la vie de congénères pendant que l’Homme est confiné. "C’est la première fois que je pratiquais la macro, c’est apaisant. C’est la patience aussi." Comme attendre l’envol d’un papillon ou encore "un insecte caché dans une fleur elle-même cachée dans le bartasse." Ces fossés comme ces chemins que l’on ne prend jamais le temps de regarder, pris au quotidien par le temps justement.

Sensibiliser

Lui qui est spécialisé dans les portraits, s’est donc initié à Dame nature. Comme une parenthèse enchantée. Car l’humain reste au cœur de ses préoccupations. "L’humain est thérapeutique", résume-t-il, en évoquant son travail photographique avec des résidents de l’Ehpad de Saint-Geniez. À l’instar de son exposition grandeur nature, ce n’est pas l’œil scientifique qui s’exprime mais de sensibiliser par l’image. "Si les gens pouvaient prendre conscience de l’importance de l’environnement. Il n’est pas trop tard. On l’a vu et entendu pendant le confinement, des animaux ont repris place, les pare-brise étaient à nouveau couverts d’insectes…" C’est par la beauté de la nature que Guillaume transmet son message. La beauté tout court, à partager. "Je suis ravie de lui prêter ma vitrine. Ces photos sont un dépaysement qui fait du bien en cette période", confie Stéphanie Duval-Marty, qui tient la boutique Kodak rue neuve, elle-même originaire de Salles-Curan. "Je kiffe le Lévézou !", ajoute avec engouement Guillaume Rous. Fier de ses racines, son exposition s’avère (aussi) un bel hommage au Lévézou.

Les photos sont en vente avec possibilité d’être encadrées. www.guillaumerous-photographie.fr

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

581 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Entrée, cuisine avec placard[...]

718 €

APPARTEMENT TRAVERSANT COMPOSE D'UNE CUISINE AMENAGEE - GRAND SEJOUR /SALON[...]

335 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - 2 Pièces secteur Faubourg [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir