Le centre d’Espalion existe depuis 1852

  • La prise de pouvoir du chef de corps du CSP, le lieutenant Serge Rieutort.
    La prise de pouvoir du chef de corps du CSP, le lieutenant Serge Rieutort.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Le CSP est né de la fusion des corps des sapeurs-pompiers d’Espalion et St-Côme.

La caserne des sapeurs-pompiers, construite sur le site de Boralde, porte le nom de Casimir Mayran, ancien élu du canton. Le corps des sapeurs-pompiers d’Espalion a vu le jour en décembre 1852. L’appellation sapeur vient du mot sape, datant de l’époque napoléonienne : saper une partie attenante d’une maison en feu, permettait d’éviter la propagation au voisinage, d’où le terme sapeur, auquel on a ajouté pompier avec les premières pompes à bras. Des engins utilisés par les premiers soldats du feu au XVIIIe siècle.

Le CSP du Nord-Aveyron, né de la fusion des corps de sapeurs-pompiers d’Espalion et Saint-Côme-d’Olt est basé à Boralde et porte le nom de Casimir Mayran qui a équipé en matériel la compagnie des pompiers dès 1852, offrant notamment la première pompe à incendie Berthe I, la suivante ayant été achetée par la commune, dix ans plus tard. Né le 4 mars 1818, à Espalion, Casimir Mayran y a fait ses études au collège, puis son apprentissage dans le commerce, avant de partir pour Lyon, puis Paris où il épousera la fille de son employeur.

Il revient dans sa ville natale en 1852 et fait construire une villa à Lévinhac. Il devient propriétaire des châteaux de Roquelaure et de la Baume en Lozère.

Conseiller général durant quarante ans, maire d’Espalion, sénateur, il fait construire la route d’Entraygues, fait doubler à ses frais la contenance du cimetière, offre des réverbères, installe des fontaines, réalise l’école libre, le collège et l’hospice, hâte la construction du palais de justice (mairie actuelle). Il meurt le 30 janvier 1892.

Historique

La première Sainte-Barbe est fêtée en 1864. Le centre connaît un drame avec les décès le 29 mai 1876, de Pierre Frontin et Jean- Baptiste Cayron, lors de l’incendie d’une maison rue du Moulin. Après la seconde guerre mondiale, le corps fait l’acquisition d’une motopompe. En 1951 est inaugurée la caserne de l’avenue de la Gare. La première sirène y est installée en 1951, avec un code bien précis, selon l’appel : feu, inondation ou simplement essai.

À l’occasion du centenaire du corps, le 14 décembre 1952, le conseil municipal rend hommage aux deux sapeurs pompiers morts au feu, en donnant leur nom aux places Jean-Baptiste-Cayron et Pierre-Frontin. Le premier poste de pompier professionnel, le 1er octobre 1972 est attribué à Dominique Fontanier. Les deux corps d’Espalion et Saint-Côme-d’Olt fusionnent le 1er octobre 1997 et prennent possession du CSP (Centre de Secours Principal) de Boralde. Le corps de Saint-Côme-d’Olt, pour sa part, avait vu le jour en 1869, après plusieurs incendies sur la commune.

Depuis plusieurs années, le CSP du Nord-Aveyron a créé un groupe de sapeurs-pompiers jeunes qui suivent régulièrement une formation pour être prêts à intervenir lorsqu’ils auront l’âge requis.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

385 €

A Louer appartement de type T2 situé au 2ème étage d'une résidence avec as[...]

620 €

A Louer beau T3 situé au 3eme ètage d'une toute nouvelle résidence sécurise[...]

43300 €

Terrain à bâtir dans un environnement calme et préservé à moins de 5 minute[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir