Santé : " Nous ne nous contenterons pas d'un discours "

  • Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées ce lundi 25 mai devant l'hôpital de Rodez.
    Une cinquantaine de personnes se sont retrouvées ce lundi 25 mai devant l'hôpital de Rodez. / /
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Une cinquantaine de manifestants se sont retrouvés devant l'hôpital Jacques-Puel de Rodez, ce lundi 25 mai.

Devant l'hôpital Jacques-Puel de Rodez, ce lundi 25 mai, une cinquantaine de manifestants se sont rassemblés à l'appel de la CGT santé. Du personnel soignant venu de Rodez, Decazeville, Espalion, Villefranche-de-Rouergue ou Saint-Geniez, qui réclamaient, notamment, des moyens supplémentaires dans les hôpitaux, et une revalorisation des salaires.

Un rassemblement qui s'est tenu alors que le Premier ministre lançait le " Ségur de la Santé " :  une concertation de sept semaines qui doit aboutir à la refondation du système de santé, selon les vœux d'Edouard Philippe, d'ici la mi-juillet. 

Mais pour Pascal Mazet, représentant CGT Santé, " nous ne nous contenterons pas d'un discours égrenant des décisions déjà ficelées jusqu'à ce que la messe soit dite "

Aussi, " quand j'ai entendu Sibeth N'Diaye, porte-parole du Gouvernement, parler de médaille et de défilé, j'ai eu des palpitations ! Le personnel n'a pas fait ça pour qu'on nous tape dans le dos. C'est juste notre travail ", poursuit-il.

Un autre rassemblement est prévu le 16 juin en écho à la journée de mobilisation nationale.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir