Aveyron : l’automne devrait être show sur les terrains de quilles !

Abonnés
  • La mini-saison de tournois amicaux se déroulera sur divers quillodromes du département, comme ici à Colombiès.
    La mini-saison de tournois amicaux se déroulera sur divers quillodromes du département, comme ici à Colombiès. Archives Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

Sevrés de compétition comme d’entraînement depuis le début de la saison, les quilleurs pourraient vivre un automne rempli de concours amicaux singuliers.

Retrouver le bruit de la boule qui tape les quilles, des sensations de jeu, celui aussi des verres de bière qui descendent entre amis, des éclats de rire. Les milliers de licenciés des quilles de huit pourraient bien goûter à nouveau à leur sport cet automne. C’est en tout cas ce que le comité national a prévu, sous réserve évidemment de la situation sanitaire du moment et des consignes appropriées.

« On met en place toute une série d’amicaux, explique Jérôme Sola, le président de ce comité. L’objectif, c’est de faire se retrouver le monde des quilles après ce printemps et cet été vierges de jeu, même si j’espère encore - et on devrait en savoir plus dans les prochains jours - que l’on pourra reprendre les entraînements dès cet été. »

Six week-ends et une multitude de possibilités !

Et d’en dire plus sur ce format de jeu, inédit ou presque, puisqu’utilisé de manière semblable « il y a très longtemps » : « Ce sera une mini-saison sans classement. Lors de six week-ends, il y aura trois lieux possibles à chaque fois. Un le samedi et deux le dimanche. Et la participation se fera seulement sur la base du volontariat, et inscriptions, à la manière de ce qu’il se passe dans le tennis quand on veut réserver un court. » « On étudie encore l’option de faire jouer une finale individuelle », précise-t-il encore.

Car s’il n’y aura pas de classement à proprement parler, les scores seront récoltés. Et seulement de manière individuelle. Ce qui veut dire que les quadrettes pourront être dépareillées en termes de club comme d’habituel niveau de jeu et/ou de secteur  ! « Les écoles de quilles seront aussi évidemment concernées, indique le président. Ce sera même capital pour nous de voir les jeunes venir aux quilles à cette période de l’année. »

Un nouveau lien ?

« En effet, habituellement, on dit au revoir aux jeunes à la fin de l’été et on ne les retrouve qu’au printemps. Cette année, en jouant en automne, on va voir ce qu’il est possible de faire, notamment pour les faire accrocher davantage encore. » De quoi nouer un nouveau lien ? L’avenir le dira. Mais toujours est-il que l’automne devrait être show. Et cela commencera en réalité dès le crépuscule de l’été, le week-end du 29-30 août. Avant que cinq autres dates ne suivent : 5-6, 12-13 et 19-20 septembre, ainsi que les 3-4 et 10-11 octobre. À chaque fois le week-end se déroulera comme suit : trois fournées le samedi (17 heures, 18 h 30 et 20 heures), trois le dimanche matin (8 h 30, 10 heures et 11 h 30) et deux le dimanche après-midi (14 h 30 et 16 heures). Et à chaque fois, deux parties seront au menu.

Quatorze clubs ont pour l’heure répondu à l’appel du comité

« Pour l’heure, quatorze clubs ont répondu à notre appel, et on a sollicité ceux dont le terrain bénéficie de l’éclairage, notamment pour récompenser l’investissement des municipalités, note Sola, avant de lister les lieux concernés : Baraqueville, Bozouls, Campuac, Colombiès, Flavin, Gages, Golinhac, Limayrac, La Primaube, Magrin, Olemps, Rignac, Saint-Amans et Sainte-Geneviève ».

À noter également que ces amicaux ne seront pas les seuls rendez-vous quilles de la fin d’année ; la coupe vétérans, celle d’Occitanie dont la finale a lieu le 25 octobre à Campuac, les interclubs (17 octobre à Campuac) ou encore le Masters de Montpellier 2e du nom (12 septembre) doivent ainsi se tenir. Sans parler du traditionnel championnat corpo automnal dont le succès ne se dément pas.

Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir