Des mares bien accueillantes

  • Joli batracien en appel à la femelle.
    Joli batracien en appel à la femelle.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Chaque année, la mare de Bezonnes et celles situées aux alentours, alimentées par les sources de Laubarède, accueillent des volatiles qui y résident le temps d’élever leurs couvées. On a pu y voir un couple de canards et une poule d’eau qui a choisi de rester dans les herbes hautes pour mettre à l’abri sa toute récente couvée de deux petits.

Ces plans d’eau sont aussi habités par des grenouilles qui sont en pleine saison des amours. Il existe beaucoup d’espèces de grenouilles, mais en général elles mesurent entre deux à dix centimètres et ont la peau lisse. Ce sont des quadrupèdes dont les pattes arrières sont allongées, permettant de faire des bonds qui peuvent atteindre deux mètres.

Le croassement ou cri nuptial des grenouilles mâles peut être entendu de très loin par les femelles.

En pleine saison de reproduction, il faut bien que le mâle se distingue pour être repéré par les femelles et informer les autres mâles que le meilleur choix est de dégager. Une fécondation particulière : la femelle pond des œufs et le mâle les féconde au fur et à mesure qu’ils sont expulsés.

Ils deviendront têtard puis grenouilles. Si le déconfinement est une bonne nouvelle pour nous êtres humains, il ne doit pas perturber la nature. Un bel endroit bucolique à découvrir et à contempler. Sachons être discrets à proximité des mares.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodelle

636 €

Situé au coeur de Bezonnes, maison de type 5 en pierres composée d'une cuis[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodelle
Réagir