Journée mondiale sans tabac : en France, les femmes fument de moins en moins

  • Contrairement aux hommes chez qui aucune baisse significative n'a été observée, la part de fumeuses tend à diminuer, passant de 28,5% (2018) à 26,5% (2019).
    Contrairement aux hommes chez qui aucune baisse significative n'a été observée, la part de fumeuses tend à diminuer, passant de 28,5% (2018) à 26,5% (2019). CreativaImages / IStock.com / CreativaImages / IStock.com
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Selon une nouvelle enquête de Santé Publique France, la part de fumeurs en France tend à diminuer chez les femmes, mais reste constante chez les hommes. 

Comme chaque année en amont de la Journée mondiale sans tabac, l'agence Santé Publique France publie son baromètre sur les fumeurs en France. En 2019, la proportion de fumeurs en France s'élève à trois sur dix chez les 18-75 ans et un quart (24%) chez les fumeurs quotidiens. Contrairement aux hommes chez qui aucune baisse significative n'a été observée, la part de fumeuses tend à diminuer, passant de 28,5% en 2018 à 26,5% en 2019.

L'enquête dénote par ailleurs une différence notable entre les profils de fumeurs selon le statut socio-économique : pour la prévalence du tabagisme quotidien, l'écart entre les plus bas et les plus hauts revenus s'élève à 12 points et à 17 points entre les personnes au chômage et les personnes actives. "La lutte contre les inégalités sociales face au tabagisme reste encore un des enjeux majeurs pour les années à venir", souligne Santé Publique France dans un communiqué. 

Cette année, le Baromètre de Santé publique France a élargi son échantillon en interrogeant des personnes âgées de 76-85 ans. Dans cette tranche d'âge, la prévalence du tabagisme était de 5,4% et de 4,8% pour le tabagisme quotidien.

Si ces nouveaux chiffres ne traduisent pas de baisse significative sur l'ensemble de la population entre 2018 et 2019, la consommation de cigarettes des Français a toutefois baissé de 3,9 points et de 4,5 points pour le tabagisme quotidien depuis 2014. "C'est la première fois depuis les années 2000 qu'une baisse de cette ampleur est constatée", observe l'agence nationale de santé publique. 

A l'occasion de la journée mondiale contre le tabac qui aura lieu cette année le 31 mai, Santé publique France lance une campagne numérique intitulée "Arrêter de fumer, c'est toujours une bonne idée", afin de mettre en avant la plateforme d'aide "Tabac info service". Le message sera diffusé sur le site, l'application et le numéro d'écoute 3989.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir